Sylvain Tremblay part vendre Saint-Siméon

Par Dave Kidd 3:35 PM - 17 novembre 2021
Temps de lecture :

le maire dit honorer un de ses engagements électoraux photo archive

Le maire de Saint-Siméon part vendre sa municipalité auprès d’investisseurs potentiels afin de stimuler le développement économique.

Sylvain Tremblay ne partira pas les mains vides. Le conseil municipal investit près de 5 000$ pour la production de matériel audio et écrit. La firme Delcom Image de Chicoutimi a été retenue. « Nous voulions du sang neuf et une vision différente de notre coin de pays. C’est ce qui motive notre choix. C’est une boîte jeune et dynamique qui a fait du beau travail à L’Anse-Saint-Jean », explique-t-il.

Le maire et l’agente de développement de Saint-Siméon utiliseront ces outils « pour démarrer des missions de développement », poursuit le maire de Sylvain Tremblay. « Ça fait 25 ans que j’en parle de faire du démarchage. Là, je vais partir vendre mon village », dit-il.

Le matériel, fiancé par la taxe sur l’hébergement, s’adressera à une clientèle d’affaires. Il y aura la création d’une image propre aux visuels “Investir à Saint-Siméon” , une vidéo, l’ajout d’un nouvel onglet  “Investir ici” sur le site internet de la municipalité. Ce matériel se retrouvera sur 250 clés USB qui seront remises lors de salons ou représentations.

Cette grande campagne que lance le maire de Saint-Siméon ne dénaturera pas l’endroit.  Sylvain Tremblay entend frapper aux portes d’entreprises dont les activités s’harmonisent avec l’endroit. « Notre but est de devenir une station touristique quatre saisons. Il y a encore de la place pour développer en tourisme et en agriculture », explique le maire qui compte aussi s’inspirer de la planification stratégique de la MRC de Charlevoix-Est dans sa prospection.

Cette offensive est en fait une première étape. La seconde est la création d’une image de marque. Pour l’instant, le conseil municipal de Saint-Siméon n’a pas voté de montant d’argent supplémentaire comme un fonds « démarchage » pour couvrir les dépenses supplémentaires qui seront engagées par le maire ou l’agente de développement .

Partager cet article