Un premier « gin agricole » pour la Famille Migneron

Par Emelie Bernier 8:50 AM - 13 octobre 2021
Temps de lecture :

Le gin Charlevoyou. Courtoisie.

Après l’eau de vie de petit lait, la Famille Migneron lance un gin, second spiritueux issu de l’économie circulaire grâce à la récupération du lactosérum.

Le lactosérum remplace les matières premières généralement utilisés pour la fabrication des alcools du même type, soit l’orge, le blé et le maïs. Souvent considéré comme un déchet de production, le lactosérum est récolté en continu lors de la fabrication des réputés fromages fins de l’entreprise.

Courtoisie.


« Mon désir de distiller est carrément né du souhait de récupérer le lactosérum, et non l’inverse. Distiller en achetant la matière première à l’étranger m’intéressait moins» l indique Madeleine Dufour, distillatrice et copropriétaire de l’entreprise avec son frère Alexandre. « On souhaite que les gens en fassent leur gin de fêtes de toutes sortes ! Pas qu’ils attendent une occasion spéciale pour ouvrir une bouteille. C’est un gin de grande qualité mais sans prétention, qui se déguste seul ou sur un tonic tout simple»,  indique pour sa part Alexandre Dufour, décrit « fromager-cowboy » et copropriétaire. 

Le gin est disponible en SAQ à 49,50 $ en quantité limitée.

Partager cet article