Travailleurs non vaccinés : le CIUSSS analyse différents scénarios

Par Dave Kidd 4:01 PM - 07 octobre 2021
Temps de lecture :

Photo archives

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale analyse différents plans de contingence pour assurer le maintien des services dans Charlevoix.

À compter du 15 octobre, les établissements seront privés d’une quarantaine de travailleurs qui seront suspendus sans solde parce qu’ils ne sont pas adéquatement vaccinés.

Le PDG du CIUSSS, Michel Delamarre, a indiqué au Charlevoisien que présentement « aucune rupture de service n’est envisagée dans les établissements de notre région ».

Il rappelle cependant que dans le contexte actuel « tout le monde est important. On veut réduire l’impact de la perte de ces travailleurs », dit-il aussi.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale fera connaitre son plan en début de semaine.

Le PDG du CIUSSS a aussi indiqué que le recours aux paramédics pour venir prêter main-forte dans les urgences des hôpitaux de Baie-Saint-Paul et de La Malbaie s’effectuera sur une base volontaire. La capacité des compagnies ambulancières sera aussi respectée.

Michel Delamarre explique qu’un appel d’intérêt sera fait. « Ils possèdent de belles compétences qui seront utilisées dans le respect des lois et règlements.

Aucune formation additionnelle n’est prévue. On parle d’une adaptation pour intégrer une équipe multidisciplinaire.

Partager cet article