La ferme de Rose-Anna revit au grand plaisir des amateurs de l’émission «Le Temps d’une paix »

Par Lisianne Tremblay 5:06 PM - 04 septembre 2021
Temps de lecture :

Sylvain Gendreau du Musée de Charlevoix, la députée sortante Caroline Desbiens, l’acteur Denys Paris et François Tremblay de Héritage Charlevoix.

Le Musée de Charlevoix et Héritage Charlevoix ont misé juste en permettant aux gens de visiter la ferme de Rose-Anna alias Nicole Leblanc, ce samedi et dimanche. Six cents personnes pourront ainsi visiter la ferme et le site à Notre-Dame-des-Monts. Même Denys Paris (Ti-Coune) est venu rencontrer les gens durant ce samedi après-midi ensoleillé.

La célèbre émission « Le Temps d’une paix » a été tournée dans plusieurs endroits dans Charlevoix de 1980 à 1984. « C’est assez spécial pour moi d’être ici. Je me rappelle la première scène, il y avait une grève des techniciens à Radio-Canada. On devait faire quelques studios et nous n’avons pas pu. Alors on a fait des lectures. Moi je n’avais rien à dire. On est arrivé ici, j’ai mis le costume et j’ai dit à Yvon (Trudel le réalisateur) , il faut que je trouve sa démarche », se rappelle M. Parys.

« On établissait des personnages pour combien d’années, on le savait pas. Pour moi, c’était particulier. L’auteur Pierre (Gauvreau) m’avait dit qu’il y avait qu’un seul acteur qui pouvait le jouer et c’était moi parce que je compose et j’incarne. Il m’avait vu jouer au conservatoire. Après avoir trouvé sa façon de marcher et comment je bougerais mes mains, J’ai dit à Nicole (Leblanc) «Ok on peut y aller, on est prêt ?»

« Elle me répond je pense que j’ai trouvé ma Rose-Anna, on «shout », et on a tourné tout l’été. Par la suite, on est entré en studio avec ce que nous avions fait. Cela nous demandait beaucoup de rigueur. Les gens m’en reparle encore. C’est une série qui fait partie de notre histoire. », ajoute le comédien.

Ces deux journées font partie d’un projet pilote. Les fonds recueillis par l’épluchette de blé d’inde et les dons en plus de la campagne en ligne serviront à restaurer la maison et à organiser d’autres activités. Le but est de faire revivre la maison l’an prochain en plus de se remémorer la campagne d’autrefois. Les gens pourront visiter lors de journées spécifiques.

Les visites se poursuivront demain, mais c’est complet. Il est possible de faire un don sur ce lien.

Annie Guay ne voulait pas manquer cette journée. L’émission «Le temps d’une paix » a bercé notre enfance. «Je me rappelle qu’on rencontrait les comédiens au centre d’achat, dont Lionel (Daniel Gadouas) et MacPherson (Claude Prégent). »
Le comédien Denys Paris a pris le temps de faire un court discours à son arrivée.
Voici la bergerie qui date des années 1880.
Cette grange a été construite au début des années 1880 lorsque Prospère Tremblay s’est installé sur ce nouveau lot de Canton-de-Sales, selon Héritage Charlevoix. Elle est divisée en deux parties.
On a aussi pu voir l’intérieur de la ferme de Rose-Anna.
Anne-Marie Asselin est une amie de longue date du comédien Denys Paris.
Claude Boulet et son mouton Ophéline qui a fait plaisir aux enfants.
La petIte Daphnée aime transporter ses toutous.

Partager cet article