Ann-Renée Desbiens a vécu un rêve en gagnant l’or au championnat mondial de hockey féminin

Par Lisianne Tremblay 9:00 AM - 04 septembre 2021
Temps de lecture :

Ann-Renée Desbiens a largement contribué à la médaille d’or qu’a obtenu son équipe. Photo Courtoisie

Quelques jours après avoir remporté la médaille d’or au championnat mondial de hockey féminin à Calgary, Ann-Renée Desbiens a encore l’impression de rêver. Cet accomplissement survient après plusieurs années de travail.


«On se sent encore sur un nuage. J’ai senti le support des Charlevoisiens! J’ai eu plusieurs commentaires. Des gens ont aussi appelé mes parents et un de mes oncles. C’est le fun d’avoir ce sentiment lorsque l’on vient d’une belle région comme Charlevoix. J’ai quelques jeunes qui m’ont écrit aussi pour me dire que j’étais une inspiration pour eux de par ma carrière et parce que j’ai persévéré dans mon sport. »

Après avoir passé plus de 40 jours à l’hôtel, la gardienne de buts a profité de quelques journées de congé dans sa région natale avec ses parents. Celle qui souhaite maintenant participer aux Jeux Olympiques d’hiver de 2022 à Pékin doit déménager à Calgary pour s’y préparer.


«C’était nécessaire pour moi de prendre ce temps d’arrêt avec mes parents qui étaient avec moi, mais que je ne pouvais pas voir durant le championnat en raison des mesures sanitaires. Étant donné que c’est une année olympique, j’aurai beaucoup d’entraînement et de matchs donc je n’avais pas le choix de déménager», ajoute Mme Desbiens.


Rappelons que les Canadiennes ont réussi à se couvrir d’or en battant les Américaines par la marque de 3-2 lors de la finale du championnat mondial de hockey féminin le 31 août. Marie-Philip Poulin a compté le but gagnant en prolongation.

Ann-Renée Desbiens a effectué 23 arrêts sur 25 lancers. La Clermontoise avait obtenu un blanchissage en demi-finale contre la Suisse. Les Canadiennes ont donc terminé le championnat, qui a eu lieu à Calgary, avec une fiche parfaite de sept victoires.

Cette médaille était très attendue puisque le Canada n’avait pas gagné ce championnat depuis 2012. C’était la 19e fois que le Canada (11 victoires) et les États-Unis (8 victoires) s’affrontaient pour la médaille d’or dans l’histoire du Championnat mondial féminin.

Partager cet article