Horizon
Présenté par

Baie-Sainte-Catherine, entre fleuve et nature

Par Vincent Rioux-Berrouard 8:31 AM - 05 août 2021
Temps de lecture :

Entre fleuve et nature, voilà la bonne façon de décrire Baie-Sainte-Catherine. Mon périple dans ce petit village m’aura transporté vers le bleu du fleuve Saint-Laurent et dans les forêts, le nature, de la municipalité la plus à l’est de Charlevoix.

Pourvoirie Baie-Sainte-Catherine, paradis pour pêcheurs et chasseurs

Dans notre imaginaire, une pourvoirie doit être à des centaines de kilomètres de la civilisation. Cela n’est pas le cas avec la Pourvoirie Baie-Sainte-Catherine et c’est un avantage. 

Même si elle est située seulement à quelques kilomètres du village, dès qu’on arrive sur le site, on se sent en pleine nature et éloigné de tout souci de notre vie quotidienne. Un lieu magnifique pour se détendre et y pratiquer pêche, chasse et activités de plein air.

La pourvoirie comprend six chalets qui sont tous situés sur le bord de l’eau et ils possèdent chacun un quai privé.

Les chalets sont près des plans d’eau.

Manon Lamoureux, Cinthia Thomas et Steve Parslow sont les propriétaires de cette pourvoirie depuis moins d’un an. Ils caressaient cette idée depuis longtemps de devenir propriétaire d’une pourvoirie et c’est sur la Pourvoirie Baie-Sainte-Catherine que leur choix s’est arrêté. Ils ont rapidement identifié ce site comme ayant un grand potentiel en raison de son emplacement. 

« En étant à proximité du village de Baie-Sainte-Catherine, la pourvoirie est accessible aux touristes en visite dans Charlevoix, mais aussi à ceux qui se rendent aux baleines à Tadoussac ou plus loin sur la Côte-Nord », affirme Steve Parslow. 

« Le fait qu’on soit si proche de Baie-Ste-Catherine peut permettre aux gens de retourner dans le village s’ils ont oublié quelque chose pour leur séjour à la pourvoirie », ajoute Cinthia Thomas. 

Les nouveaux propriétaires ont de nombreux projets pour le site. Ils souhaitent notamment offrir une approche personnalisée pour chaque visiteur et ainsi améliorer l’expérience client.

La pourvoirie Baie-Sainte-Catherine veut attirer une clientèle qui rejoint tous les groupes d’âge. Comme l’expliquent les propriétaires, l’époque où ce type d’établissement accueillait uniquement des groupes d’amis est révolue. Il y a de plus en plus de familles qui viennent passer leurs vacances dans les pourvoiries. Il est donc important pour la Pourvoirie Baie-Sainte-Catherine de pouvoir offrir des activités à toute la famille. Les enfants sont admis gratuitement sur le site.

Il est possible de faire de la randonnée, du pédalo, du kayak, de la baignade, etc.

Pour les pêcheurs, vous pourrez taquiner la truite mouchetée, la truite moulac et de la truite mouchetée indigène sur l’un des cinq lacs de la pourvoirie. Il est d’ailleurs possible pour les gens de réserver un lac pour une journée ce qui est très apprécié de la clientèle.

Parmi les projets des nouveaux propriétaires, il y a l’accès aux chutes sur la rivière aux Canards. C’est un endroit isolé sur le site de la pourvoirie. Durant l’été, les gens vont souvent se baigner au bas de la chute. Il s’agit d’un endroit magnifique et un seul coup d’œil nous fait réaliser l’immense potentiel de ce lieu.

Au cours des prochaines années, la Pourvoirie Baie-Sainte-Catherine souhaite augmenter sa capacité d’accueil. Elle veut aussi développer la pêche à la journée.

« Notre but à long terme serait de devenir une pourvoirie quatre saisons, mais il reste encore beaucoup de travail à faire avant d’atteindre cet objectif », affirme Manon Lamoureux.

La Pourvoirie devrait être ouverte une bonne partie de l’automne notamment pour la saison de chasse à l’orignal.


Baie-Sainte-Catherine, lieu d’histoire

En vous promenant le long de la plage à Baie-Sainte-Catherine, vous aurez accès au site patrimonial de Pointe-aux-Alouettes. Vous y retrouvez une chapelle construite en 1875 ainsi qu’un bâtiment comprenant deux maisons reliées par un passage. Le lieu a notamment servi d’endroit de séjour pour les prêtres et les religieux du diocèse.

Ce site est un lieu majeur dans l’histoire de l’occupation française en Amérique du Nord. C’est à Pointe-aux-Alouettes, en 1603, que Samuel de Champlan, futur père de la Nouvelle-France, y rencontre le chef montagnais Anadabijou. Une alliance est conclue entre les Français et des Nations algonquines. Celles-ci 

acceptent que les Français s’installent sur leur territoire. En échange, Champlain devra soutenir les Algonquins contre les Iroquois. C’est ce qu’on appelle la Grande Alliance de 1603.

Il s’agit probablement de l’acte fondateur de la Nouvelle-France parce qu’elle permettra aux Français de coloniser la vallée du Saint-Laurent. La Pointe-aux-Alouettes est donc un endroit majeur dans notre histoire.


Chemin Fjord et Fleuve

Le Chemin Fjord et Fleuve est un sentier pédestre qui a été inauguré en 2019. Traversant l’entièreté du village, il permet de découvrir les attraits de la municipalité. Il est d’une longueur de 5 km.

Le sentier vous permettra aussi d’avoir accès à la plage. Vous y retrouverez une vue magnifique sur le fleuve Saint-Laurent, mais aussi sur Tadoussac. 

Durant votre randonnée, vous pourrez vous arrêter pour vous ravitailler à la Coop alimentaire de Baie-Sainte-Catherine.


Un déjeuner inoubliable au Gîte de la Colline

Durant mon séjour à Baie-Sainte-Catherine, j’ai dormi au Gîte de la Colline. Un endroit absolument charmant tenu par le couple de Sylvain et Chantal. Situé dans un endroit stratégique, j’ai pu y prendre mon petit déjeuner sur la terrasse qui donne sur le fleuve Saint-Laurent. Difficile de croire à ce moment que j’étais à Baie-Sainte-Catherine pour le travail.


Un arrêt qui vaut la peine

On entend souvent parler de Baie-Sainte-Catherine durant l’été uniquement en raison du temps d’attente qu’il y a la traverse entre ce petit village de 200 habitants et Tadoussac. Par contre, vous devriez prendre le temps de découvrir Baie-Sainte-Catherine. Le calme qui y règne est frappant. En fait, c’est parfait pour y prendre des vacances. Alors, si vous vous rendez sur la Côte-Nord ou que vous êtes en vacances dans Charlevoix, inscrivez Baie-Sainte-Catherine sur votre itinéraire.

Partager cet article