Des Charlevoisiens se lancent dans le «Streaming»

Par William Tremblay 8:56 AM - 29 juillet 2021
Temps de lecture :

Jean-Simon Lapointe juste avant de monter son nouveau PC en direct sur Twitch. Photo page Facebook

Phénomène déjà bien installé sur le web depuis plusieurs années, le «streaming» consiste à se filmer en train de faire une certaine activité. La plupart du temps, ce sont des personnes diffusant en direct, leurs parties de jeux vidéos. Mais il est possible de faire bien d’autres activités, certains donnent des cours de yoga, d’autres font de la musique ou dessine en direct. La différence entre faire ces activités en direct et se filmer et ensuite mettre la vidéo en ligne, c’est qu’en direct, il y a un échange entre la communauté et le «streamer», qui ainsi peut discuter et interagir avec ceux qui le regardent.

Quelques personnes originaires de Charlevoix ou habitant la région ont décidé de faire le pas et de se lancer dans la diffusion en direct. C’est donc sur Twitch, une plateforme de diffusion en ligne appartenant à Amazon, que les trois «streamers» dont on va parler aujourd’hui partagent leur contenu.

Alice Asselin-Abston, native de Saint-Irénée et habitant Québec pour ses études, diffuse régulièrement du contenu sur sa chaine Twitch. Sous le pseudonyme Valkalli, Alice diffuse ses parties de jeux vidéos et de la modélisation 3D, sujet qu’elle étudie à l’école. Quand elle n’est pas sur Twitch, Alice étudie en animation 3D à l’université Laval, dans le but de devenir une artiste de modélisation. L’idée de commencer le «stream» Alice l’a eue dès qu’elle a découvert ce monde « j’ai toujours eu un intérêt pour la création de contenu […] quand j’ai connu les plateformes de »streaming », j’ai eu un intérêt instantanément » ,affirme la jeune femme de 22 ans. Vous pouvez retrouver Alice jouant à différents jeux, mais ses trois jeux préférés du moment sont Astral Chain, Moon Hunter et Overwatch.

Alice Asselin-Abston évolue sur Twitch sous le pseudonyme Valkalli. Gracieuseté.

Jean-Philippe Harvey, 24 ans, évolue aussi sur la plateforme Twitch sous le pseudonyme SH4D0W_666. C’est avec la pandémie que Jean-Philippe Harvey s’est lancé dans le «streaming», « avec le confinement, j’avais envie d’ajouter un nouveau passe-temps à ma liste, j’ai donc commencé à faire du »streaming » », a-t-il confié. Le jeune homme de Clermont se spécialise dans la diffusion de ses parties de jeux vidéos. Ainsi, vous pouvez le retrouver en train de jouer à des RPG (jeux de rôles) des FPS (jeux de tir à la première personne), des jeux de Nintendo Switch comme Mario ou Zelda et il lui arrive de faire des diffusions spéciales jeux d’horreur. Il a non seulement une vaste librairie de jeux à son actif, mais il est également chanteur dans deux groupes de Death Metal. Pour lui, le «streaming» est un divertissement avant tout.

Jean-Philippe Harvey est aussi membre de deux groupes de Death Metal. Crédit photo Karine Dufour-Cauchon.

Jean-Simon Lapointe s’est quant à lui lancé dans le «stream» lors de l’annonce du couvre-feu en janvier 2021 «  Pour moi, l’annonce a été une grande épreuve à surmonter, car je sortais beaucoup la nuit pour courir, marcher ou bien aller chercher un café au Tim Hortons. C’était difficile et déprimant pour moi de ne plus avoir de contact humain à l’exception de ma famille », confie le jeune Clermontois. C’est sous son vrai nom que Jean-Simon Lapointe diffuse des parties de jeux vidéos sur Twitch. Le jeune homme touche un peu à tous les styles de jeux, mais préfère les jeux indépendants (qui sont produits par un petit studio). Le Clermontois souhaite se diversifier dans son contenu et proposer des «stream» plus axés sur la discussion et l’interaction avec les spectateurs.

Jean-Simon Lapointe juste avant de monter son nouveau PC en direct sur Twitch. Photo page Facebook

L’échange avec la communauté est l’aspect le plus important du «streaming» selon les trois créateurs.

Partager cet article