Place citoyenne à La Malbaie : les coulisses du chantier

Par Karine Dufour-Cauchon 1:06 PM - 09 juin 2021
Temps de lecture :

L’arche et l’allée principale de la future place citoyenne.

Le projet La Malbaie prend forme avec la Grande place citoyenne. Intrusion sur ce chantier de grande evergure.

La construction du parc citoyen va bon train, estime Kevin Dufour, co-propriétaire de Construction Éclair. Lui et ses équipes ont dû changer leurs plans ce printemps. Ils devaient d’abord commencer par la construction de la gare intermodale de Pointe-au-Pic. La découverte d’un conduit d’alimentation d’Hydro-Québec en a voulu autrement.


Après un effort logistique, ils ont débuté le chantier du terrain vacant du Havre pour une livraison à la fin de l’été.
À leur arrivée, il y a sept semaines, ils ont commencé l’excavation pour les bâtiments puis l’installation des infrastructures souterraines. Lorsque le sous-sol du parc sera complété, les travailleurs, avec de la machinerie lourde, procéderont à la finition de l’arrière du parc jusqu’à la façade-fleuve.


Le Projet La Malbaie coûte 5,5 millions $. Un peu plus de 60% de ce budget est dédié à la réalisation de la Grande place. Le reste est partagé ente la gare intermodale, le quai de Pointe-au-Pic, les frais de professionnels et les imprévus. La facture refilée aux citoyens est de 2,2 milions $. Le reste provient de subventions privées et publiques.

L’Agora
Cette étendue de terre avec un dénivelé sera la «salle de spectacle» extérieure du parc citoyen. Au bout d’une allée centrale illuminée se trouvera une scène couverte avec des toiles.

Contrairement à la première mouture du projet, la scène fait dos au fleuve Saint-Laurent. De cette façon, la marque de commerce de l’endroit conserve son sens. S’arrêter, contempler le fleuve en plus d’être diverti par une prestation.
La pente de l’Agora permettra d’accueillir des milliers de spectateurs. Lors des moments sans prestation sur scène, l’étendue de pelouse pourra servir pour un pique-nique ou pour jouer avec les enfants. «On voulait que le lieu soit un événement en lui-même. Même s’il n’y a pas de spectacles, les gens peuvent s’approprier le lieu et l’animer», soutient le maire Michel Couturier.

Bâtiment de services
Qui dit lieu public dit toilettes, cabines et halte d’eau. Les facilités pour les gens de passage seront rassemblées dans ce bâtiment. Trois toilettes, tables à langer et lavabos seront à la disposition des visiteurs. Le tout est conçu également pour les personnes avec des enjeux d’accessibilité, comme les personnes à mobilité réduite. N’ajustez pas vos lunettes, l’angle du bâtiment est voulu. Ce n’est pas une illusion d’optique, l’architecte responsable du design en a voulu ainsi. L’aqueduc a été amené à partir du réseau de la rue Richelieu.

Les jeux d’eau

Les jets d’eau s’inspirent directement de ceux qui rafraîchissent les festivaliers au Quartier des Spectacles de Montréal. Une version plus intime sera proposée à la place citoyenne de Pointe-au-Pic. Avant d’y couler le béton, Construction Éclair a du pain sur la planche. Une des exigences de la ville de La Malbaie est que l’eau soit réutilisée le plus possible. À l’arrière de la scène se trouvera un bâtiment réunissant la mécanique des jets. Des filtres, un réservoir, des systèmes d’éclairage et bien de la tuyauterie seront là en arrière-scène. Sur la photo, on constate que les bases sont déjà construites.

Pétanque et Barbecue
Des terrains de pétanque seront mis à la disposition de la population. Ils seront élevés sur trois paliers. Devant, la ville a prévu des tables à pique-nique avec, à leurs côtés, des petits fours barbecue. Les citoyens et touristes pourront donc se faire quelques grillades en amenant leur lunch. Juste à côté, des modules de jeux seront aménagés pour dégourdir les enfants.

Jardin d’art et de fleur
Ce qui ressemble à un entrepôt de construction à ciel ouvert aujourd’hui aura des allures plus sereines une fois le tout complété. Ce sera une «halte fleuve» avec des chaises de type Adirondack. La section qui fait face au Fleuve Saint-Laurent sera un jardin floral avec des sculptures d’artistes de Charlevoix.

L’arche et l’allée principale
La Grande place sera divisée en deux par une allée centrale illuminée. À partir du Musée de Charlevoix, une grande arche fera office d’entrée. Sur la photo, on voit que la base des piliers est déjà déterminée. La tranchée, déjà délimitée et fournie en électricité, sera une allée qui reliera le parc au sentier longeant déjà le chemin du Havre.

Partager cet article