515 000 $ pour des projets en tourisme, dont 60 % pour de l’hébergement inusité

Par Karine Dufour-Cauchon 9:48 AM - 04 juin 2021
Temps de lecture :

Momentôm Refuges Nature souhaite notamment construire quatre unités de prêt-à-camper de luxe. Photo archives

Onze projets touristiques se partagent 515 000 $, somme provenant de l’Entente de partenariat régional en tourisme, gérée en partie par Tourisme Charlevoix. Et l’hébergement non conventionnel reçoit la part belle de l’enveloppe.

Six projets liés à l’hébergement sont retenus. À Petite-Rivière-Saint-François, Les Montagnards de Charlevoix obtient 65 000 $ pour son projet d’écurie-auberge tandis que Momentôm Refuges Nature bénéficie de 50 000 $ pour notamment quatre unités de prêt-à-camper de luxe.

Repère Boréal des Éboulements construira six unités d’hébergement dites «insolites» grâce à une aide de 50 000 $. À Baie-Sainte-Catherine, 60 000 $ serviront au projet des Chalets de la Colline pour la construction de quatre microchalets.

À Baie-Saint-Paul, l’implantation de trois unités de type scandinave par Cabines Horizon Charlevoix profitera d’un octroi de 50 000 $. Enfin, grâce à une subvention de 40 000 $, le camping Le Rivera à La Malbaie ira de l’avant avec l’érection de quatre minichalets.

Vélo de montagne

Vélo Charlevoix peut amorcer le développement du Domaine des Cimes, voué à devenir un centre de vélo de montagne et de randonnée pédestre, le tout grâce à une aide de 45 000 $.

C’est le même montant qui est versé à la municipalité de Saint-Urbain pour poursuivre le développement de son offre en vélo de montagne, notamment dans le secteur des Mines.

Luge estivale

Le Massif entend développer une activité de luge estivale. Pour ce faire, il reçoit un coup de pouce de 50 000 $.

La Papeterie St-Gilles souhaite réaliser, avec une aide de 50 000 $, la refonte de l’expérience du visiteur à l’Économusée du papier. Avec 10 000 $, Le Germain implantera des bornes d’enregistrement automatique.

« Ils démontrent à quel point les acteurs du milieu sont inventifs et soucieux d’en donner toujours plus à leurs clientèles et d’en attirer de nouvelles. Ces aides financières permettront de faire briller davantage notre beau coin de pays », a indiqué la députée de de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Émilie Foster.

Partager cet article