Les ouvriers du Ministère des Transports manifestent

Par Karine Dufour-Cauchon 1:14 PM - 07 avril 2021
Temps de lecture :

Ce midi (7 avril), les ouvriers du ministère des Transports du Québec sont sortis de leurs bureaux de La Malbaie pour manifester leur mécontentement quant à leurs conditions de travail.

Le salaire «à rabais» est un exemple de revendication que fait valoir le président régional du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) Jimmy Tremblay.

Alors que leur convention collective avec le gouvernement du Québec est échue depuis un an, les négociations vont trop au ralenti, estime-t-il.

«Comparé aux autres quarts de métiers de la fonction publique, le salaire d’ouvrier est 34% plus bas. De plus, le privé commence à être attrayant, c’est donc dur de recruter. Dans les négociations, la pandémie a le dos large je trouve. On veut des conditions de travail équitables aux autres métiers de la fonction publique. Pour l’instant, ça ne bouge pas beaucoup avec le Conseil du Trésor. Nous en sommes à faire des activités de visibilité»

Jimmy Tremblay, Président régional du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) à la manifestation de La Malbaie, 7 avril 2021.

La proposition déposée par le gouvernement la semaine dernière est «presque identique» à la proposition faite aux travailleurs en novembre dernier, indique M. Tremblay en terminant. La convention collective est terminée depuis le 31 mars 2020. Depuis, les ouvriers du MTQ militent sous le slogan « J’en ai assez d’être à rabais».

Pour Charlevoix, le MTQ engage une quarantaine de travailleurs.

Partager cet article