Le Domaine Forget envisage différents scénarios pour son Académie

Par Lisianne Tremblay 3:00 PM - 03 avril 2021
Temps de lecture :

Plusieurs jeunes talents profitent des enseignements de l’Académie de musique et de danse du Domaine Forget. Courtoisie

Le Domaine Forget travaille de front sur plusieurs scénarios pour maintenir les activités de son académie de musique et de danse.

Les dates prévues pour la tenue des stages de l’académie s’échelonnent du 31 mai au 22 août, mais l’organisation doit envisager plusieurs options étant donné les restrictions gouvernementales.

« En temps normal, l’Académie et le Festival implique le transport de musiciens enseignants et d’élèves internationaux. Nous allons voir si c’est possible de le faire cette année, affirme Ginette Gauthier, directrice générale. Nous pourrions organiser une édition avec exclusivement des enseignants canadiens. Comme autre option, nous pourrions avoir des cours et des concerts virtuels. Nous tenons à nous assurer de jouer notre rôle en formation et en diffusion et d’amener, s’il le faut, la musique dans les foyers. »

L’institution culturelle a déjà annoncé qu’elle accueillera un stage en chant choral du 10 au 20 août. On ne sait pas encore sous quelle formule ce stage sera présenté.

Rappelons que l’an dernier, les cours avaient été dispensés sous forme de sessions intensives virtuelles.

Auditoires restreints, revenus restreints

En ce qui concerne la programmation variétés, le Domaine Forget pourrait avoir accès à de l’aide gouvernementale. Rappelons qu’afin de respecter les mesures sanitaires, dont la distanciation, seulement 146 personnes peuvent assister aux spectacles plutôt que les quelque 600 en temps normal. 

« Nous allons faire application sur certains programmes, ajoute Mme Gauthier. C’était essentiel pour nous de proposer des spectacles et d’être en mesure d’offrir un cachet à nos artistes. Nous avons un beau signe d’encouragement puisque la vente de billets se déroule très bien. Nous constatons que les gens avaient hâte d’avoir accès à des spectacles. »

En ce qui concerne le festival international de musique, le Domaine Forget garde le cap et s’ajustera selon les directives qui seront en vigueur cet été. « Nous continuons d’espérer que des activités seront possibles cet été et dans cet esprit, nous travaillons là aussi sur différents scénarios pour être prêts à toute éventualité», précise Mme Gauthier.

L’an dernier le festival avait dû être annulé. Le Domaine Forget avait présenté quatre événements culturels en plus de conserver sa série le Domaine sur la route avec une jauge de 50 spectateurs, qui avait été élargie par la suite.

Partager cet article