Une nouvelle fascine pour Pêcheries Charlevoix

Par Emelie Bernier 12:04 PM - 27 mars 2021
Temps de lecture :

Julie Gauthier devant l’ancienne fascine qui sera remplacée cette année par un équipement neuf.

Un investissement de 37 000$ a permis à Julie Gauthier, des Pêcheries Charlevoix, de rajeunir considérablement son engin de pêche, qui sera implanté début avril dans l’eau du fleuve à l’Anse-au-Sac. La pêche débutera dès que les poissons s’y coinceront« Nous avons opté pour une armature en  acier inoxydable et de nouveaux filets. L’ancien engin avait fait son temps », indique l’entrepreneure.

La nouvelle pêche à fascine est prête à affronter les marées… et les années.

Des subventions lui ont été accordées, notamment par la MRC de Charlevoix-est qui lui a remis 12 650$ par l’entremise du Fonds de la région de la Capitale-Nationale (FRCN). L’entreprise a investi un important montant de sa poche. « C’est pour assurer la pérennité de notre installation et notre développement », poursuit Mme Gauthier.

Parmi les produits des Pêcheries Charlevoix, le hareng mariné se démarque.

Les Pêcheries Charlevoix continuent de développer leurs produits transformés comme les capelans, sardines et filets de hareng arrangés et surgelés, et les marinades. «La surgelation permet de conserver toute la fraîcheur du poisson », précise la pêcheuse.  La demande de permis de vente en gros est en traitement. « Je croise les doigts. Cela  me permettrait de vendre aux restaurateurs », indique-t-elle.

Julie Gauthier peut toujours compter sur le support de sa famille, son père Renel et son oncle Noël en tête. Sa mère et ses tantes ne sont jamais bien loin.

Julie Gauthier caresse aussi le projet de faire découvrir la pêche à fascine au public. « C’est notre phase C! On a un projet en développement pour faire visiter le site pêche et son engin dans les prochaines années afin de faire découvrir ce savoir-faire acquis de génération en génération en voie de disparition. »

Faire visiter le site de pêche à fascine et partager ce savoir faire ancestral est un rêve que caresse l’entrepreneure.

La pêche à fascine sera prête à capturer ses premières prises en eaux libres dès le montage complété. On peut d’ores et déjà réserver ses sardines, harengs et surtout les fameux petits capelans si populaires via Facebook ou en appelant au (418) 808-4224.

Partager cet article