La Virée nordique multiplie les bonnes raisons de jouer dehors dans Charlevoix cet hiver

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
La Virée nordique multiplie les bonnes raisons de jouer dehors dans Charlevoix cet hiver
Les fondateurs de la Virée nordique, les médecins Danielle Ouellet et Jean-Luc Dupuis. (Photo : Archives)

La Virée nordique multiplie les raisons et les façons de faire bouger les Charlevoisiens. Afin de supporter les organisations locales de plein air hivernal, tous les participants sont invités à réaliser les 5 défis de la Virée Nordique de Charlevoix directement chez celles-ci, durement éprouvées par la pandémie.

Plutôt que de tenir un parcours de 10 km (ou 20 km aller-retour) de ski de fond en autonomie entre La Malbaie et Saint-Irénée la fin de semaine du 20-21 février, l’organisation propose aux Charlevoisiens de réaliser les 5 défis de la Virée Nordique de Charlevoix dans un centre de ski de fond de la région.

Déjà 450 participants se sont inscrits pour relever les 5 Défis de la Virée nordique cet hiver. Ils pourront arpenter les pistes de ski de fond suivants du Mont Grand-Fonds, des Sources Joyeuses, des Vallons des Éboulements, de l’Amical de Saint-Hilarion de même que derrière l’aréna de Clermont où un 2 km est tracé pour le grand public tout le reste de l’hiver.

Des affiches seront installées afin que les participants puissent se prendre en photo avec celles-ci et  transmettre par la suite leurs photos à l’adresse info@vireenordique.com entre le 1er février et le 8 mars. Ce faisant, ils auront des chances supplémentaires de gagner un des prix de participation offerts par les différents partenaires des 5 défis de la Virée Nordique de Charlevoix.

Les conditions de neige rendaient difficiles le parcours au bord du fleuve, explique la présidente du conseil d’administration et co-fondatrice de l’événement,  Danielle Ouellet. « À trois semaines de la tenue de cette activité, il nous fallait faire un choix et il nous est apparu évident qu’on devait plutôt faire preuve de solidarité envers les organisations de la région qui essaient eux aussi de faire bouger les gens de Charlevoix en hiver».

La Virée en mode « marche » à la Vallée des Glaces

Jean-Luc Dupuis a toujours cru que la Vallée des Glaces devait accueillir les Charlevoisiens, un pari remporté avec la course au Yéti de la Vallée de Glaces. La version «pandémie » de cette propose aux coureurs, mais aussi aux marcheurs, de venir découvrir le parc national des Hautes-Gorges de la Rivière-Malbaie en franchissant un parcours balisé de 5 km ou de 10 km en bordure de la rivière Malbaie. Entre le 1er février au 8 mars, les marcheurs et coureurs pourront se prendre en photo avec le fameux Yéti des Glaces installé au début du parcours pour confirmer leur participation et courir eux aussi la chance de gagner des prix de participation.

Le fameux Yéti.

« Alors que la marche gagne énormément en popularité cet hiver dans Charlevoix, c’est devenu essentiel pour nous d’intégrer cette nouvelle activité dans notre programmation cette année », explique le responsable de la programmation de la Vallée des Glaces et co-fondateur de l’événement, Jean-Luc Dupuis.

Pour participer aux 5 défis de la Virée Nordique de Charlevoix, les gens intéressés peuvent s’inscrire officiellement sur le site vireenordique.com. Pour 15$ (ce coût n’inclut pas les droits d’accès des différents centres de ski ou de la SEPAQ), les participants recevront un dossard par la poste, un Brix à l’érable, des promotions de partenaires et la chance de gagner de nombreux prix totalisant plus de 5000$. La moitié des frais d’inscription sont aussi dédiés à la réalisation de la mission sociale de la Virée Nordique de Charlevoix, qui est de promouvoir la pratique de l’activité physique chez les jeunes et les familles de Charlevoix.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires