Michel Couturier veut une course à la mairie «saine» avec un choc des idées

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Michel Couturier veut une course à la mairie «saine» avec un choc des idées
Le maire de La Malbaie, Michel Couturier

Michel Couturier n’a pas fait durer le suspense bien longtemps, cet automne, il a décidé de jouer cartes sur table et de manifester son intention de continuer à assumer le rôle de maire de La Malbaie.

Michel Couturier aura-t-il une opposition lors des prochaines élections municipales? Sans le souhaiter explicitement, il soutient que la présence d’autres candidats rendrait la course «plus saine» pour la démocratie régionale.

Il soutient recevoir des indices que d’autres candidats pourraient se manifester. «Je respecte les règles. Si les gens décident qu’ils veulent se présenter en campagne électorale, c’est toujours plus sain. Ça légitimise davantage un mandat. À ce moment-ci, on ne sait pas ce qui arrivera. Moi, je me suis annoncé. Aujourd’hui, je sens qu’il y a beaucoup de réflexion dans l’air. Je vois passer pas mal d’ions de candidats éventuels, de gens qui réfléchissent, des candidats éventuels autant pour un poste de conseiller qu’à la mairie. On verra comment le tout va se concrétiser», rapporte-t-il.

Alors qu’il tentera un autre mandat à la mairie de La Malbaie, une foule de projets doivent voir le jour.

«J’y retourne, car j’ai du plaisir à faire ce que je fais. Je pense qu’il y a des beaux projets que j’ai beaucoup travaillés qui sont sur le point de se concrétiser. Je veux voir leur réalisation et les retombées que ca va donner. La relance du quai de Pointe-au-Pic, ça m’a pris 7 ans à le voir se réparer. J’aimerais bien être là pour son développement. Le projet du Havre, l’École Félix-Antoine-Savard, l’assainissement des eaux de Saint-Fidèle, il y a plein de projets qui sont sur le point de se réaliser. J’ai encore le goût de représenter mes citoyens. En plus, je pense qu’il y a un beau Momentum à La Malbaie. J’aime La Malbaie, ses citoyens, et j’ai la conviction qu’on peut se démarquer au Québec. On est bien positionnés pour l’après-crise », termine-t-il.

Les élections municipales auront lieu le 7 novembre 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
serge max vincent
serge max vincent
26 jours

Les oppositions sont nécessaires en démocratie…