(PHOTOS) Une maison attire l’attention sur la Côte Bellevue

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
(PHOTOS) Une maison attire l’attention sur la Côte Bellevue
Même le hangar du Père-Noël n'est pas aussi décoré!

Si vous roulez sur la côte Bellevue à La Malbaie, une maison vous tapera sûrement dans l’œil. Avec ses décorations aux innombrables lumières, ses statues de casse-noisettes et ses personnages illuminés, une famille met un peu de magie dans le cœur des passants. Bienvenue chez les Morel-Thériault!

Marie-Pascale Morel et Robert Thériault sont des mordus de décorations. Privés de la fête d’Halloween pour égayer leur voisinage, ils ont mis le paquet pour Noël. Dès le 1er décembre, le couple a sorti ses échelles pour orner chaque coin de sa résidence d’un peu de magie. Un travail de deux semaines qui en vaut la peine.

«On aime décorer beaucoup. Ça nous rend heureux, tout simplement, déclare d’abord Mme Morel. C’est ce que nous faisons chaque année depuis 35 ans, soit depuis que nous sommes ensemble. Les passants nous disent que ça leur fait du bien. Il y en a beaucoup qui arrêtent, prennent des photos. Ils nous disent «merci». C’est sûr qu’on le fait pour nous, d’abord et avant tout. Tant mieux si tout le monde peut en retirer du bonheur!»

Le devant de la maison des Morel-Thériault.

Six enfants, un casse-tête

À l’arrivée des Fêtes, le couple de La Malbaie se préparait depuis longtemps à des festivités tranquilles. Il faut dire qu’eux et leurs six enfants feraient une maisonnée bien trop remplie au goût de la Santé publique cette année.

« Il y en a qui ont deux ou trois enfants qui demeurent sous le même toit. Nous, on en a six! Nous sommes habitués d’être réunis à plusieurs. La «petite famille», incluant les enfants et les petits-enfants, compte à elle seule 20 personnes. Déjà, quand le gouvernement a annoncé qu’il autoriserait les rassemblements de 10 personnes, on se demandait ce qu’on allait faire avec ça. Ça n’avait jamais d’allure! Nous allons faire comme à Pâques et nous irons distribuer nous-mêmes les cadeaux cette année», témoigne le couple.

«Nous avions déjà prévu faire le tout différemment en raison de la COVID cette année. On s’encourage en se disant qu’il y en aura d’autres [des Noëls]. On pense se voir davantage dans le cadre d’activités extérieures. Ça donne une occasion de se voir quand même en respectant les consignes. On se verra en visioconférence!», terminent les Morel-Thériault.

Vers la remise.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires