Meurtre à Baie-Saint-Paul : la responsabilité du présumé auteur questionnée

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Meurtre à Baie-Saint-Paul : la responsabilité du présumé auteur questionnée
Jean-Philippe Blais a au palais de justice de La Malbaie en octobre 2019 (Photo : Archives)

L’accusé du meurtre au deuxième degré perpétré à Baie-Saint-Paul en août 2019 Jean-Philippe Blais devait voir sa date de procès fixée au palais de justice de La Malbaie ce 10 septembre.

Toutefois, son avocat dans le dossier Charles-Olivier Gosselin soutient qu’il a demandé une expertise pour son client, dans le but d’évaluer «la Question de l’intention mentale au moment des faits».

Le procureur dans l’affaire, Matthieu Rochette, pourra demander de son côté une contre-expertise.

Les avocats reviendront au tribunal des assises criminelles ce 9 décembre pour orienter le dossier selon les résultats recueillis.

Le fils de la victime, Violaine Gagnon, 59 ans a refusé de tenir son « enquête préliminaire » mercredi 22 juillet, par visioconférence à La Malbaie, devant la juge Marie-Claude Gilbert. Jean-Philippe Blais est toujours détenu depuis plusieurs mois à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec.

Rappelons que les évènements pour lesquels Jean-Philippe Blais fait face à la justice remontent au 3 août 2019, où sa mère avait été retrouvée sans vie dans son domicile à Baie-Saint-Paul, à l’arrivée des agents de la Sûreté du Québec. 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des