Délit de fuite ayant causé la mort à Saint-Urbain : procès pour Guillaume Dufour en décembre

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Délit de fuite ayant causé la mort à Saint-Urbain : procès pour Guillaume Dufour en décembre
Le palais de justice de La Malbaie

Dans l’affaire du délit de fuite ayant causé la mort du jeune Samuel Larouche de Saint-Urbain, les avocats se sont entendus sur une date pour fixer un procès concernant le co-accusé dans Guillaume Dufour.

Lors de leur dernier passage devant le tribunal dans ce dossier en février, les procureurs laissaient entendre qu’une entente pouvait émerger entre les parties pour décider du sort de Guillaume Dufour, accusé d’entrave à la justice. Au palais de justice de La Malbaie ce 10 septembre, ils ont finalement procédé à une demande de date pour un procès. Deux jours sont fixés au tribunal de La Malbaie, soit le 21 et 22 décembre 2020.

Plus précisément, l’homme de Baie-Saint-Paul est accusé d’avoir « volontairement tenté d’entraver, de détourner ou de contrecarrer le cours de la justice en cachant un élément matériel », dans l’enquête entourant les évènements de l’été dernier, où un délit de fuite avait été constaté un soir de juin 2019.

La principale impliquée du dossier, Lison Asselin, avait confirmé les faits qui lui étaient reprochés, soit d’avoir omis de s’arrêter alors qu’elle avait happé avec son véhicule un adolescent, Samuel Larouche. Le décès du jeune homme avait été confirmé peu de temps après cette soirée mouvementée.

La femme et conjointe de Guillaume Dufour a obtenu trois ans de détention. Elle avait reconnu sa culpabilité et avait reçu sa sentence en janvier 2020.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des