COVID-19: Nouvelle éclosion au bar La Souche de Limoilou

Par Lisianne Tremblay 4:36 PM - 04 septembre 2020
Temps de lecture :

Tous les cas actifs de COVID-19 ont été rétablis.

La Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale‐Nationale déclare une nouvelle éclosion au bar La Souche de Limoilou, avec un total de quatre cas cumulés.

Les personnes ayant fréquenté un bar du quartier Saint‐Sauveur et de Limoilou depuis le 23 août et qui présentent des symptômes sont fortement invitées à aller passer un test de dépistage aux centres de dépistage Fleur de Lys ou ExpoCité. Les Charlevoisiens peuvent pour leur part obtenir un rendez-vous à l’hôpital de Baie-Saint-Paul ou à l’hôpital de La Malbaie.

La Direction de santé publique de la Capitale‐Nationale, assistée par le Service de police de Québec, assure présentement des visites préventives et une surveillance accrue dans les bars du secteur. Pour ce qui est de l’éclosion au bar Le Kirouac, 58 cas sont actuellement confirmés, lesquels ont généré 12 cas secondaires dans la communauté, notamment dans trois écoles de la région.

Le CIUSSS confirme également l’ajout de 18 nouveaux cas positifs de COVID-19 depuis les dernières 24 heures et d’aucun nouveau décès. Le nombre total de personnes infectées s’élève à 2 171 personnes infectées, dont 1 776 sont maintenant guéries, ainsi qu’à 197 décès. Pour Charlevoix, tous les cas actifs ont été rétablis. Dans les hôpitaux désignés de la région, responsables pour l’Est‐du‐Québec, on compte actuellement neuf hospitalisations. Aucun patient n’est soigné aux soins intensifs.

Appel à la prudence pour le long week-end

Le virus est très actif dans la région et la longue fin de semaine est propice aux festivités, rassemblements entre amis et séjour en chalet.
« Même si vous n’avez pas de symptômes en ce moment, je vous invite à être plus prudent, à garder vos distances et, surtout, lavez‐vous les mains fréquemment. Lors de vos rencontres, assurez‐vous d’être un maximum de 10 personnes, de 3 ménages maximum et de garder deux mètres de distance entre chacun des ménages. Si vous jugez que la situation comporte des risques, n’hésitez surtout pas à le signaler à vos amis et à vos proches pour apporter des ajustements. Nous avons une responsabilité collective, et je compte sur chacun de vous pour agir intelligemment en fin de semaine pour la santé de tous », a déclaré Dr Jacques Girard, directeur de santé publique par intérim au CIUSSS de la Capitale‐Nationale.

Partager cet article