La Sûreté du Québec appelle à la prudence pour la rentrée scolaire

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
La Sûreté du Québec appelle à la prudence pour la rentrée scolaire

Sûreté du Québec vous invite à redoubler de prudence à l’arrivée de la rentrée scolaire.

Préparez-vous à voir l’achalandage routier être plus important alors que les d’autobus d’écoliers, les piétons, les cyclistes et les brigadiers seront davantage présents.

La Sûreté du Québec insiste sur le respect des limites de vitesse, sous peine d’amende salée. Dans une zone scolaire, du lundi au vendredi et du mois de septembre au mois de juin, votre vitesse de croisière ne peut excéder 50 km/h entre 7 h et 17 h. L’amende sera doublée si l’infraction est commise à l’intérieur de la période précisée.

Tous doivent également s’immobiliser lorsqu’un véhicule scolaire indique un arrêt obligatoire, cyclistes comme automobilistes. À l’approche d’un autobus ou minibus affecté au transport d’écoliers dont les feux rouges intermittents sont en marche, ils doivent s’immobiliser à plus de cinq mètres de l’autobus ou du minibus. Aucun dépassement ni croisement n’est permis tant que le panneau n’est pas fermé. Neuf points d’inaptitude sont attribués en cas d’infraction à cette règle.

On rappelle finalement que les indications que donnent un brigadier ou un agent de la paix sont prioritaires en situation de traverses piétonnes.

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des