Personne ne remplacera Marc-André Lussier au conseil de Saint-Aimé-des-Lacs

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Personne ne remplacera Marc-André Lussier au conseil de Saint-Aimé-des-Lacs
Claire Gagnon, mairesse, et Marc-André Lussier, ex-conseiller.

Personne ne prendra la place du siège de conseiller numéro 4 de Saint-Aimé-des-Lacs, laissé vacant suite à la démission controversée de Marc-André Lussier.

C’est ce qu’a décidé le conseil municipal de Saint-Aimé-des-Lacs cette semaine. La mairesse de la municipalité, Claire Gagnon, soutient que le ministère des Affaires municipales est en accord avec la présente démarche et juge non nécessaire de tenir une élection, à plus ou moins un an de l’élection de 2021.

«Nous avons décidé unanimement de reporter l’élection du poste de conseiller vacant jusqu’en 2021, à la prochaine élection municipale. Ce n’est pas comme un poste à la mairie, nous sommes toujours fonctionnels même avec un conseiller en moins. En plus, ça nous fait économiser près de 7000$ en frais de suffrage. C’est pour ses raisons que nous avons fait ce choix», a mentionné l’élue au journal.

La prochaine élection générale se tiendra le 7 novembre 2021.

Rappelons que le 22 novembre 2019, Marc-André Lussier avait annoncé quitter la vie politique suite à un comportement violent qu’il a eu lors d’une séance extraordinaire des élus. Il avait saisi le maillet de la mairesse et lancé à l’autre bout de la salle. M. Lussier avait fait réagir plusieurs élus de la scène municipale et provinciale.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des