Nicolas Knap traversera à la nage le fleuve ce samedi

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Nicolas Knap traversera à la nage le fleuve ce samedi
M. Knap en action. il est accompagné d'une petite embarcation pour sa sécurité lors de sa traversée du Detroit de Gibraltar

C’est ce samedi que celui que l’on appelle le “marathonien des eaux” tentera un nouveau défi. Après avoir traversé à la nage le détroit de Gibraltar, Nicolas Knap tentera de rejoindre à la nage L’Isle-aux-Coudres à partir de la plage de Saint-Joseph-de-la-Rive.

Sans combinaison, il se lancera dans les eaux du Saint-Laurent pour accomplir ce qui «de mémoire d’homme», n’a jamais été réussi.

Le public est invité à venir l’encourager le samedi 15 août. Le départ aura lieu à 12 h 20 de la plage de Saint-Joseph-de-la-Rive.  À la fin de l’activité, les gens seront invités à célébrer l’exploit du nageur à l’espace patrimonial Les Traverseux à L’Isle-aux-Coudres. La réception se fera plus ou moins une heure après le départ de Knap.

Ce dernier sera muni d’un dispositif de messagerie GPS qui, avec le réseau satellite, indiquera à intervalle régulier son parcours. Il sera alors possible de le suivre sur sa page Facebook et son site internet.

Cette traversée est officialisée par la Marathon Swimmers Fédération (fédération des nageurs de marathon) et devra respecter un protocole spécifique à la nage en eau libre, indique-t-on par voie de communiqué.

Pour son départ, le nageur devra partir de la terre ferme en ayant au moins un point de contact avec le sol de la plage de Saint-Joseph-de-la-Rive. Pour que sa course soit considérée comme terminée, une partie de son corps doit toucher un bout du sol de L’Isle-aux-Coudres.

Une équipe expérimentée l’accompagnera à bord d’un zodiac pour veiller à sa sécurité.

Ce défi de traversée du Saint-Laurent s’ajoutera aux quelques 97 épreuves en eau libre qu’il a accompli à travers le globe. Ex-international français dans sa discipline, ce Canadien d’adoption et résident de Québec est revenu d’une retraite de 14 ans du sport de haut niveau. Il a remis le maillot en 2016 pour s’imposer des défis extrêmes de nage en eau libre et « concrétiser des rêves restés en veilleuse».

Partager cet article

2
Laissez un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jean-Philippe TremblayGuy Freve Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guy Freve
Guest
Guy Freve

Précision: ceci a déjà été fait, par une seule personne. À la fin des années 50 (juillet 1957), le nageur québécois Jacques Amyot a fait, à la nage, Baie-st-Paul / St-Joseph-de-la-Rive/Baie-st-Paul. J’ai des photos de ça et j’en ai même discuté personnellement avec M. Amyot avec j’ai eu la chance de nager à ses côtés à plusieurs reprises les années qui ont précédé son décès.
Guy Frève
Les Eboulements

Jean-Philippe Tremblay
Guest
Jean-Philippe Tremblay

Jacques Amyot a réussi la traversée entre Les Éboulements et L’Isle-aux-Coudres dans les années 1950 ou 60. Ça a donc déjà été accompli « de mémoire d’homme »…