(PHOTOS) Course contre la montre pour rouvrir le Casino de Charlevoix

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
(PHOTOS) Course contre la montre pour rouvrir le Casino de Charlevoix
Patrice Lavoie - directeur des Affaires publiques Chez Loto-Québec - a procédé à une visite de l'établissement de La Malbaie avec les médias. On devra maintenant utiliser un stylet pour miser.

Fini de butiner entre les machines à sous, le bar, la piste de danse et tables de jeux au Casino de Charlevoix. À deux jours de la réouverture, la maison de jeux de La Malbaie a présenté la toute nouvelle expérience que vivront les clients de l’établissement à partir du 16 juillet. 

La pandémie a épuré les activités de la maison de jeu. On constate que la foule de nouvelles mesures donnera une expérience de sortie au casino qui sera bien différente. D’abord, n’arrivent pas qui veut au casino. Il faudra avoir réservé par le biais d’une plateforme web, ou via une ligne téléphonique pour ceux qui n’auraient pas accès à Internet. Au lieu d’accueillir 1250 personnes, le casino fixe un maximum de 250 personnes admissibles, excluant les employés de l’établissement.

Une fois l’accès accordé à l’intérieur sous preuve de réservation, une station de lavage de mains vous attendra. Ensuite, un agent de sécurité vous distribuera un masque afin de couvrir votre visage si vous n’en avez pas déjà un avec vous. Vous serez dirigé par la suite, grâce à des flèches, vers les machines à sous, armé de votre stylet pour miser tout au long de votre temps de jeu. Pour respecter la distanciation, seulement une machine sur trois est laissée sur le plancher. Elles sont bien sûr espacées les unes des autres pour permettre la distanciation.

 

Si vous désirez jouer aux tables, seulement les jeux où les cartes ne sont pas manipulées par les clients seront accessibles. Il s’agit d’une baisse de 80% de l’offre de jeux. Par exemple, il n’y aura plus de poker, mais le blackjack sera toujours en fonction. Le client devra communiquer le montant qu’il désire miser au croupier et n’aura aucun contact avec les jetons. Une table de jeu sur deux est condamnée, et une limite de trois joueurs par table est fixée. Les clients attablés et les croupiers seront séparés d’un plexiglas.

Il n’y aura plus de salle à manger Saint-Hubert. Une formule « boite à lunch à emporter » a été développée. Le bar 21 est transformé en salle à manger « express » pour ceux qui voudraient manger sur place.

Il n’y aura plus de salle à manger Saint-Hubert. Une formule « boite à lunch à emporter » a été développée.

Il y aura le moins possible d’échanges d’argent comptant entre les croupiers et les clients. Vous pourrez sortir de l’argent comptant au guichet, comme à l’habitude. Les employés aussi devront porter le masque.

Lors de la présentation du 14 juillet, on constate que plusieurs machines devaient encore être déplacées et une foule de préparatifs étaient encore à complétés. « C’est une course contre la montre », a déclaré au passage le responsable aux communications Marc Giasson lors de la visite guidée réservée aux médias. 

 

Patrice Lavoie, directeur des affaires publiques chez Loto-Québec et porte-parole pour le Casino de Charlevoix, soutient que ce nouvel environnement un peu moins festif a pour but de prioriser la sécurité de tous. « Oui, un casino doit demeurer festif, mais on voulait d’abord et avant tout que ce soit sécuritaire, autant pour la clientèle que pour les employés. On préfère parler d’ouverture du casino au lieu d’une réouverture. C’est certain que les clients devront s’attendre à ce que l’établissement ne ressemble pas à ce qu’il était auparavant. On espère que les gens continuent à avoir du plaisir malgré les nouvelles consignes. On va privilégier la sécurité avant le plaisir. Oui, c’est un pari qu’on prend, d’ouvrir les casinos dans ces conditions. Ça va quand même être agréable, car quand on va au casino, il y a une ambiance, mais c’est sûr que ce sera plus rigide », a-t-il soutenu en entretien.

La section de multijeux a subi une grande transformation. Finies les rangées collées, place à la distanciation

L’achalandage considérablement réduit demeure « rentable » pour le Casino de Charlevoix. Le représentant de Loto-Québec indique qu’ils vont suivre l’évolution des consignes de santé publique avant d’augmenter la limite de personnes admises et allonger l’horaire, qui ouvre quatre jours sur sept.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des