Veillées écourtées au Saint-Pub

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Veillées écourtées au Saint-Pub
La «nouvelle terrasse Covid» du Saint-Pub. (Photo : Facebook)

Devant le Saint-Pub de Baie-Saint-Paul, une file d’attente se dresse quasi en permanence. Les masques y sont rarissimes et la distance entre les individus qui la composent est souvent moindre que  le deux mètres prescrits, malgré les interventions régulières des employés, les affichettes et le marquage au sol. Frédérick Tremblay concède qu’il n’est pas facile de faire respecter la distanciation « C’est très difficile. On utilise même une application qui permet aux gens de nous donner leur nom et leur numéro de téléphone pour être sur la file d’attente de façon virtuelle et pouvoir aller se promener en attendant que leur table se libère, mais ce n’est pas tout le monde qui veut se prêter au jeu », dit le restaurateur.

Pour éviter d’avoir à jouer la police indûment, le Saint-Pub a décidé ajusté son dernier service d’alcool à celui de la restauration, avant même les récentes consignes de la Santé publique.

« Le « last call », maintenant et pour une durée indéterminée, c’est quand on ferme la cuisine. On a pris cette décision là parce qu’on constatait que c’était plus difficile de faire respecter la distanciation. Les gens se la coulaient un peu trop douce… », indique le propriétaire.

La plupart des gens collaborent bien, mais il y a des récalcitrants. « Certaines personnes sont mécontentes, parce qu’on le veuille ou non, des gens n’y croient pas, ils sont dans la théorie du complot. Notre équipe travaille très fort pour faire comprendre que chez nous on fait respecter les mesures de la santé publique. Et en période non covid, le taux de mécontement est à peu près le même proportionnellement. C’est une minorité!»

La rue Saint Jean Baptiste sera piétonne en fin de semaine, une nouvelle qui réjouit M. Tremblay qui a dû éliminer 45 places de son restaurant pour faire respecter la distanciation sociale.

«La terrasse sur la rue permet de compenser puisqu’on ajoute 16 places. C’est certain qu’il y a un manque à gagner parce qu’on en a enlevé 45, mais c’est surtout l’expérience client renouvelée à l’européenne qui nous fait « tripper » avec la rue piétonne ! On est extrêmement content de cette initiative. Il va y avoir plein d’autres restos qui vont aussi mettre tables et chaises et plein d’activités… Sincèrement, je crois qu’on va mettre Baie-Saint-Paul sur la carte avec ça. On renouvelle l’expérience client de nos visiteurs et même pour les citoyens!»

 

Partager cet article

1
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Emilie Thibeault Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Emilie Thibeault
Guest
Emilie Thibeault

Bravo pour votre respect des consignes de santé publique