Un bon départ pour le Fairmont Le Manoir Richelieu

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Un bon départ pour le Fairmont Le Manoir Richelieu
Le Fairmont Le Manoir Richelieu est ouvert depuis le 20 juin. (Photo : Archives)

Le Fairmont Le Manoir Richelieu est rouvert depuis le 20 juin. La clientèle est au rendez-vous jusqu’à maintenant même si la pandémie a changé les habitudes des visiteurs.

En plus de répondre aux normes sanitaires de la Santé publique, le réputé établissement hôtelier doit aussi respecter les mesures d’Hôtels Accor, dont il fait partie. Malgré ses restrictions, l’objectif demeure le même soit faire vivre une belle expérience aux visiteurs.

« Au départ, nous avions ouvert seulement un restaurant, a précisé Caroline Ouellette, directrice des ventes et marketing. Nous avons fait plusieurs ajustements au fur et à mesure. Lors de la dernière fin de semaine, nous avons réintroduit la formule buffet. Le service a été fait par un de nos employés. Les clients devaient lui dire ce qu’ils souhaitaient avoir dans son assiette. Cela s’est bien déroulé. »

L’Hôtel ne fonctionne pas à plein régime, mais la plupart des employés étaient de retour. Le golf est pour sa part ouvert depuis le 5 juin. «C’est positif, la demande est au rendez-vous, a ajouté Mme Ouellette. Nous avons davantage de réservations pour le mois de juillet même si cela ne peut être comparable avec l’été 2019.  »

La pandémie a modifié les habitudes des gens. « Nous constations que l’intention de voyage n’était pas au rendez-vous il y a trois mois, souligne la directrice des ventes et du marketing. Cela fait trois semaines que les gens peuvent réserver, mais les gens réservent à la dernière minute à l’intérieur d’une à deux semaines. Nous ne savons pas à quoi ressemblera notre été puisque nous ne pouvons pas nous fier à notre historique.

La réouverture permet aussi d’envoyer un signal que la région est rouverte même si certains attraits ne sont pas offerts, dont le train de Charlevoix. « C’était important pour nous de rouvrir puisque nous sommes un gros joueur dans l’échiquier, termine Mme Ouellette. Nous savons qu’il y a d’autres attraits à visiter dans la région. Nous voulions aussi rouvrir pour permettre à nos employés de travailler. »

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des