Le feu vert est donné pour les piscines, les gyms et les arénas

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Le feu vert est donné pour les piscines, les gyms et les arénas
La ministre déléguée à l’éducation, Isabelle Charest, a été porteuse de bonnes nouvelles ce matin (17 juin) en conférence de presse, en annonçant le déconfinement d’autres sphères du milieu du loisir et du sport.

Les activités physiques et sportives se rapprochent de plus en plus d’un retour à une certaine normalité. Le gouvernement du Québec, via sa ministre déléguée à l’éducation, Isabelle Charest, a annoncé le déconfinement d’autres sphères du milieu du loisir, du sport et du plein air, notamment les infrastructures intérieures; les piscines, les salles de conditionnement physique et les arénas, ainsi que les plages (publiques et privées), qui ont tous le feu vert pour une reprise dès le 22 juin.

« On a réalisé à quel point l’activité physique a un impact sur le bien-être physique et mental de la population et à quel point ça nous a manqué », a souligné Mme Charest.

Les sports collectifs qui ont pu retourner sur les terrains le 15 juin pourront tomber en phase de matchs dès le 22 juin. « Les contacts physiques accidentels et sporadiques seront acceptés », a mentionné la ministre. Le tout se fera en tenant compte des mesures mises en place et des ajustements apportés par chacune des fédérations.

« Je suis persuadé que nous pouvons nous adapter et que dans les prochaines semaines des milliers de jeunes et de moins jeunes pourront débuter leur camp de hockey, retrouver le club de gymnastique et disputer leur match de soccer sans les souliers de Patof », a renchéri Isabelle Charest, soutenant que la prudence était de mise et qu’il ne faut rien prendre pour acquis.

Seuls les sports de combat doivent attendre leur tour pour y aller de prises ou d’affrontements. L’ouverture des dojos est cependant autorisée.

Le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, a rappelé que la base de cette reprise demeure le principe du deux mètres et des mesures sanitaires. Il a souligné que la meilleure façon d’aider les gestionnaires des sites et des clubs est le respect des consignes.

Pour connaître les plans de relance de chacune des fédérations sportives, cliquez ICI

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des