La visite chez le dentiste sera différente

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
La visite chez le dentiste sera différente
Dre Jasmine Turcotte et Dr Yvon Turcotte sont heureux de retrouver leur clientèle.

Voici comment se passera votre prochaine visite chez le dentiste à la clinique dentaire Turcotte de Baie-Saint-Paul, qui est ouverte depuis le 1er juin après une fermeture d’une durée de plus de deux mois.

D’abord, vous devrez attendre dans la voiture et un membre de l’équipe ira à votre rencontre. Vous devrez remplir un questionnaire sur votre état de santé avant d’entrer dans la clinique et votre température sera prise. Une fois entré dans la clinique, vous devrez vous laver les mains et mettre un masque. Par la suite, vous pourrez attendre dans la salle d’attente qui a subi une cure d’amincissement avec seulement quatre places.

« Avant le traitement, le patient sera invité à utiliser un rince-bouche au peroxyde, qui permettra de diminuer la charge virale dans la bouche, a précisé la Dre Jasmine Turcotte. Les gens seront accompagnés durant toute la durée de leur rendez-vous. C’est important que nous leur expliquions la procédure puisqu’il y a beaucoup de changements depuis leur dernière visite. »

La prise de rendez-vous par téléphone est obligatoire. Malgré ces nouvelles procédures, le Dr Yvon Turcotte souhaite rassurer sa clientèle. « L’important pour nous, c’est que les gens ne se sentent pas stressés. Nous les accueillerons de façon sécuritaire et conviviale. Nous allons bien nous occuper d’eux. »

La salle d’attente a été réduite au maximum.

Être patient

Durant cette période d’adaptation, moins de patients seront vus dans une journée. Étant donné que la clinique recommence de façon graduelle, les cas urgents seront prioritaires.

« Nous avons fait quelques urgences durant notre fermeture, mais nous avons une liste de personnes qui doivent avoir leur rendez-vous en priorité, a précisé Dr Yvon Turcotte. Par la suite, nous allons ajouter les patients que nous avions déjà planifiés. Nous allons évaluer à quelle vitesse nous sommes en mesure de récupérer et nous nous  ajusterons par la suite. Nous demandons aux gens d’être patients. » Le retour graduel est aussi un moyen de diminuer l’achalandage et de permettre à l’équipe de s’adapter aux nouvelles procédures.

En ce qui concerne les employés, ils devront porter un masque et de l’équipement de protection (blouses et visières). Après avoir lavé leurs mains, ils devront remplir un questionnaire chaque matin et leur température sera évaluée.

« Pour la cuisine on s’assure d’y aller une personne à la fois, a souligné la Dre Turcotte. Les employés demeureront le plus possible dans leur salle. Nous diminuons le plus possible les contacts entre nous. Le plus gros changement se fera à l’entrée. Si un employé présente des symptômes de la COVID-19, il ne rentrera pas. »

Changements apportés

La clinique s’est dotée d’un nouveau système de ventilation et de purification d’air afin de se conformer aux normes sanitaires. «_Les changements d’air devaient être augmentés pour éviter que le virus demeure dans l’air, a expliqué le Dr  Yvon Turcotte. Nous avons ajouté des prises d’air dans le bas des murs, ce qui fait en sorte que ce qui a dans l’air, retombe et s’en va dans la ventilation. La ventilation est maintenant plus efficace dans chacune des salles. »  Précisons que les coûts des traitements demeureront les mêmes qu’avant la pandémie.

Dans le cas où un patient appelle à la clinique et il dit qu’il avait le virus lors de son rendez-vous, il ne pourrait pas l’avoir transmis. « Si cela arrivait, nous allons communiquer avec la Santé publique, mais comme notre milieu est sécuritaire, aucun employé dans notre zone ne serait exclu, ont ajouté les copropriétaires de la clinique Turcotte. Nous en avons fait plus que ce qui était demandé par l’Ordre des dentistes du Québec ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des