Préposés aux bénéficiaires : les discussions se poursuivent sur la formation

Par Lisianne Tremblay 6:30 AM - 01 juin 2020
Temps de lecture :

Québec prend les grands moyens pour former 10 000 préposées aux bénéficiaires.

La Commission scolaire de Charlevoix est en discussion avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale pour la formation destinée aux préposés aux bénéficiaires que le gouvernement Legault a lancé la semaine dernière.

La formation rémunérée existe déjà dans Charlevoix depuis l’an dernier. Seize personnes sur 19 inscriptions ont obtenu leur diplôme d’études professionnelles comme préposée aux bénéficiaires.

« Nous avions déjà l’intention de débuter une formation en août, a précisé la directrice générale, Martine Vallée. Nous n’avons pas encore d’indications du réseau de l’éducation pour la tenir plus tôt. Nous avons des discussions avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale pour regarder leurs capacités de le faire. Il doit avoir les ressources disponibles pour encadrer les élèves. Cela peut être plus difficile en été avec la période des vacances. »

Le premier ministre du Québec, François Legault, aimerait que la formation, qui sera une attestation d’études professionnelles, commence à la mi-juin. Le nombre d’heures serait aussi grandement diminué puisqu’il passerait de 800 à 375 heures.

« Nous n’avons pas encore les détails sur le contenu de cette formation, a mentionné Shany Tremblay, directrice adjointe du Centre d’éducation des adultes et de formation professionnelle de Charlevoix. Nous sommes en mesure d’être très réactifs. Cette formation a aussi lieu en milieu de travail donc nous devons évaluer comment nous pourrons le faire en collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale. »

Cette formation payée et accélérée, d’une durée de trois mois, permettrait aux 10 000 candidats recherchés d’obtenir un poste de préposé aux bénéficiaires dès l’automne au nouveau taux horaire de 26 $ de l’heure.

 

 

Partager cet article