Un Guide de normes sanitaires en milieu de travail-COVID-19 pour encadrer le retour au travail

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Un Guide de normes sanitaires en milieu de travail-COVID-19 pour encadrer le retour au travail

D’ici le 11 mai, 500 000 Québécois retourneront au travail dans le secteur manufacturier et dans diverses entreprises sur le territoire. Ce retour au travail sera cependant encadré par un protocole sanitaire strict, dont les détails sont colligés dans le Guide de normes sanitaires en milieu de travail-COVID-19.

Ce guide, s’il est respecté à la lettre, devrait permettre de protéger la santé et la sécurité des employés selon la Santé publique et les intervenants qui ont collaboré à son élaboration. Il aborde différents aspects dont le mode de transmission, les mesures de prévention, l’exclusion des personnes symptomatiques des lieux de travail et les risques psychosociaux liés au travail par exemple.

« Le guide et la trousse résultent d’une réflexion visant à soutenir les milieux de travail dans la prise en charge de la santé et de la sécurité du travail dans le contexte de la COVID-19. Le projet est évolutif et s’harmonisera aux mesures de prévention édictées par la Santé publique », peut-on y lire.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon est confiant que l’outil rendra le retour au travail sécuritaire. Celui-ci a été élaboré avec l’apport d’une quinzaine d’associations dont la Fédération des chambres de commerce du Québec, le Syndicat des Métallos, le Conseil du patronat et la FTQ-Construction. «Le guide est très bien fait. Il fallait trouver un protocole qui rendait les employés confortables », a commenté le ministre en point de presse mardi.

Le guide sera acheminé à toutes les entreprises concernées par la réouverture. Le non-respect de son contenu pourrait mener à des sanctions. Le régime de sanction sera entre les mains de la CNESST et « il sera associé au gradiant de fautes », pour reprendre l’expression employée par le Dr Horacio Arruda, directeur de la santé publique.

Employeurs et employés partageront la responsabilité du respect des règles.

« L’employeur a des obligations, mais aussi les employés, qui doivent s’assurer de la sécurité des gens avec qui ils travaillent, c’est un travail collectif», a insisté le Dr Arruda, prévenant que le respect des principes qui y sont édictés sera essentiel si on souhaite éviter un regain de la contamination .

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des