COVID-19 : Ottawa aide les usines de transformation de fruits de mer

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
COVID-19 : Ottawa aide les usines de transformation de fruits de mer
Le premier ministre Justin Trudeau a dévoilé un plan d’aide de 62,5 M$ pour les usines de transformation de fruits de mer.

Après notamment les entreprises, les étudiants, les gens qui ont perdu leur emploi, Ottawa vient maintenant en aide à l’industrie de la transformation des poissons et des fruits de mer, en débloquant une somme de 62,5 M$.

Avec cette aide, les entreprises de transformation pourront acquérir de l’équipement de protection afin que le personnel puisse travailler dans le respect des mesures de distanciation sociale.

L’aide qui sera versée permettra aussi, selon le premier ministre Justin Trudeau, d’acheter des réfrigérateurs, des congélateurs et générer des espaces de rangement afin que les transformateurs puissent vendre leurs produits plus tard.

Dans son point de presse quotidien de samedi, M. Trudeau a aussi souligné au passage « le travail incroyable de tous ceux qui travaillent dans le milieu de l’alimentation ».

Reprise graduelle

Le premier ministre a aussi indiqué s’entretenir présentement avec ses homologues des provinces et des territoires afin de discuter de la reprise graduelle de l’économie et d’adopter des règles communes en ce sens. « Les mesures et le timing seront différents d’une province à l’autre, mais sous coordination nationale », a-t-il affirmé.

Justin Trudeau a toutefois assuré qu’on ne pourra pas parler de réouverture d’une entreprise tant que cette dernière n’aura pas suffisamment d’équipements de protection individuelle pour assurer la santé et la sécurité du personnel. « Il n’y aura pas de réouverture, à aucun niveau, s’il n’y a pas de mesures. »

Le chef de l’État canadien a fait valoir que cette étape de réouverture de l’économie s’avère cruciale afin d’éviter une deuxième vague d’infections plus forte que la première. « Si on ne met pas les bonnes mesures en place, on pourrait perdre tous les progrès accomplis jusqu’à maintenant. »

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des