Louis Laliberté fait sourire Charlevoix

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Louis Laliberté fait sourire Charlevoix
Maude Béty et Denis Harvey avec leurs enfants Louis, Paul et Margot.

 

En congé forcé, le photographe Louis Laliberté commençait à trouver un peu le temps long quand une amie lui a parlé d’un photographe, à Québec, qui s’était lancé dans la « photo de confinement ». «J’ai vu ça et ça m’a vraiment inspiré! 15 minutes après, je tournais mon vidéo pour inviter les gens à prendre contact avec moi pour que j’aille les prendre en photo chez eux», raconte Louis Laliberté.

La réponse a été fulgurante. Après quelques jours à croquer des portraits dans Charlevoix-Ouest, Louis Laliberté se dirigeait lundi vers l’est  où une cinquantaine de familles l’attendaient…« Je pensais faire juste Baie-Saint-Paul et Saint-Urbain, mais j’ai de la demande partout. Je ne me mets pas de date de fin. Tant et aussi longtemps que le confinement le voudra, je vais continuer à faire sourire Charlevoix! » dit-il.

Les gens s’inscrivent via la page web mise en ligne par Louis Laliberté (/louis-laliberte.com/fairesourirecharlevoix). Celui-ci planifie ses déplacements en fonction des inscriptions. «Je donne un rendez-vous aux personnes qui m’écrivent. Quand j’arrive, les gens m’attendent! Ils peuvent être derrière une fenêtre ou sur leur balcon, comme ils veulent. Je sors de mon auto et je reste à distance parce que j’ai un téléobjectif 70-200. C’est facile de faire sourire les gens! En quelques secondes, j’ai ma «shot »», rigole-t-il. Il envoie ensuite par courriel une photo à ses sujets.

Pour l’artiste, qui a l’habitude de courir les événements, son appareil à la main, les mois à venir s’annonçaient un peu ternes. «Un été sans festival, pour moi, c’est assez plate. Je suis un gars sociable! Pogné dans un quatre et demi à regarder les murs et mes plantes, je suis malheureux!  Avec ce projet, je vois du monde et c’est l’fun!  », indique-t-il. Les enfants sont particulièrement ravis de voir arriver le sympathique barbu avec son gros appareil photo!

Louis Laliberté, qui offre aussi un service de photos de produits assez utile en ces temps de commerce en ligne, donne gratuitement ses « photos de confinement». Il est toutefois possible de faire un don si le cœur vous en dit, pour « payer l’essence », puisque le photographe accumule les kilomètres au compteur.

Cette semaine, nous vous présentons quelques portraits de concitoyens de Baie-Saint-Paul et les environs. La semaine prochaine, ce sera au tour de la partie est de la région d’être à l’honneur.

Bénédicte Fournier et Nicolas Tétreault avec Madeleine et Arthur.

Marie Michelle Labbé, John Kozina, Charles Laurence et le chien Tao

Sabrina Boivin et Jean Goulet avec leurs enfants Emilie et Olivier.

 

 

Stéphanie Ferland avec ses filles Maëva Ferland, 4 ans, et Alyssia Ferland, 9 ans, et son conjoint Justin Perron.

Gabrielle Maude Brisson, sa Julie-Rose et leur petite chienne Lily.

Mélanie Gagnon avec Léa, 11 ans, Noémie, 10 ans et Julia, 8 ans.

Catherine Boivin

Josiane Vézina avec Andy, 3 ans, Ethan, 4 ans, Tyler, 1 an et demi et Jake, 2 mois.

 

 

Vicky Servant,  sa fille Abygail et son conjoint, Jean-Patrick Cyr.

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des