Red bull Ice Cross : un premier championnat haut en couleurs

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Red bull Ice Cross : un premier championnat haut en couleurs
Les spectateurs ont eu droit à une course rapide au Massif de Charlevoix. (Photo : Andreas Schaad de l'équipe Red bull)

Près de 5 000 spectateurs se sont massés aux abords de la vertigineuse piste de 410 mètres conçue pour accueillir le premier championnat mondial du Red bull Ice Cross.

Cent dix-huit athlètes provenant de 13 pays, dont 65 Canadiens et 22 Canadiennes, se sont mesurés à la piste. Le public a fait bruyamment entendre sa satisfaction devant le talent des patineurs qui ont dévalé la course à des vitesses pouvant atteindre 80_km/h. Les spectateurs bouche bée ont eu droit à des dépassements serrés, des chutes, des sauts et quelques cascades spectaculaires. Malgré le succès de l’événement, il est trop tôt pour dire s’il reviendra l’an prochain.

«Tout est en place, nous développons le sport, a précisé le directeur de la course et de la Fédération ATSX  Christian Papillon. Nous avions une très belle piste et une très belle organisation ici avec l’équipe du Massif en collaboration avec nous. On va regarder tout cela et nous allons certainement avoir des discussions dans un futur rapproché. »

Robin Worling (GBR), Olivier Larouche (CAN), John Fisher (CAN) et Andreas Worling (GBR) en action au Massif de Charlevoix. Photo : Sebastien Marko/Équipe Red Bull

Le Massif de Charlevoix se dit heureux d’avoir accueilli cet événement sportif de calibre international. «C’est un super bel événement, l’ambiance était le fun, a commenté André Roy, vice-président exécutif et directeur général du Groupe Le Massif. Nous sommes aussi satisfaits d’avoir accueilli autant de spectateurs, dont de nombreux skieurs qui s’arrêtaient pour voir la course. Le stationnement de la base était plein, ce qui montre que beaucoup de Charlevoisiens se sont aussi déplacés.»

«Nous devons toutefois prendre le temps d’analyser les pour et les contre, mais on sait qu’ils sont intéressés à revenir, a soutenu M.Roy. Nous avons eu une belle collaboration entre les équipes du Ice Cross et celle de Red bull. Cet événement a permis une visibilité plus qu’intéressante pour Charlevoix puisque les photos ont été diffusées dans de nombreux pays. »

Rappelons que l’Ontarien Kyle Croxall a remporté la course ATSX 500 dans une finale controversée. Il a battu son grand rival Marco Dallago par un incident dans la toute dernière portion de la piste, selon le coureur autrichien. Chez les femmes, c’est l’Américaine Amanda Trunxo qui a gagné la course, suivie de la Québécoise Maxie Plante. Dans la catégorie junior, le Québécois Mikael Légaré a créé la surprise avec une troisième place pour sa première course.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des