Les finances de Maison Mère Baie-Saint-Paul demeurent au coeur des préoccupations des citoyens

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Les finances de Maison Mère Baie-Saint-Paul demeurent au coeur des préoccupations des citoyens
Environ 150 sont présentes ce soir pour la séance d'information de Maison Mère.

La Ville de Baie-Saint-Paul a investi près de 3, 5 millions $ dans le projet de Maison Mère Baie-Saint-Paul depuis son acquisition il y a trois ans. C’est d’ailleurs cet aspect qui a soulevé le plus de questions de la part des citoyens lors de la séance d’information publique, qui a attiré plus de 150 personnes le 25 février dans la grande salle du complexe.

Maison Mère Baie-Saint-Paul a toujours comme objectif d’atteindre une autonomie financière en 2022.

François Lessard, citoyen de Baie-Saint-Paul a parlé de l’alourdissement de la dette de la municipalité qui est de 34 millions $ et que « sans les subventions de la ville Maison Mère ferait faillite .»

«C’est vrai », a avoué le maire Jean Fortin, qui est aussi président du conseil de gestion de Maison Mère, « mais c’est un geste courageux que l’on pose pour supporter le patrimoine religieux. C’est un investissement dans notre développement. Il devrait y avoir davantage de programmes pour que les gouvernements s’impliquent et soient plus à l’écoute, dont le ministère de Développement économique et le ministère des Affaires municipales. »

La situation financière de Maison Mère s’est améliorée puisque les revenus autonomes ont augmenté depuis les trois dernières années. « Nous anticipons une hausse de 25 % pour l’hébergement de travailleurs, a souligné Gabrielle Leblanc, directrice générale de Maison Mère Baie-Saint-Paul. Nous avons des ententes avec 10 grands employeurs de Charlevoix, dont le CECC, le CIUSSS de la Capitale-Nationale, Groupe Océan, l’Hôtel Le Germain, Simard Suspensions et Fairmont Le Manoir Richelieu. Nous avons aussi des discussions avec le Club Med. »

Le maire Jean Fortin considère Maison Mère comme un lieu public au coeur de Baie-Saint-Paul. « Beaucoup d’entreprises et organismes ont pris le risque avec nous au début du projet et j’en suis fier, a-t-il commenté. Depuis trois ans, on a fait tout un travail de restructuration en plus d’un plan de redressement. On contrôle davantage l’ensemble des opérations et nous avons des partenaires plus solides. On souhaite diminuer la contribution de la ville à Maison Mère ».

Ajoutons que 19 locataires occupent les lieux, dont Mousse Café, l’Auberge des Balcons, la Boulangerie À Chacun son pain et les Plaisirs du chef . Aussi, une quinzaine d’artistes ont opté pour le Centre de production Les ateliers comme atelier de création. Ce dernier permet d’avoir un profit de 43 % plus important que ce qui avait été prévu au départ, selon Mme Leblanc.

D’autre part, les citoyens pourront contribuer à Maison Mère qui fera l’objet d’une campagne d’adhésion. Les cartes de membre seront en vente au coût de 10 $.

Partager cet article

3
Laissez un commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Sylvie TremblayFrancine ThibeaultAndré Poisson Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
André Poisson
Guest
André Poisson

Une acquisition comme la Maison Mère ne peut s’avérer rentable à court terme. Comme tout commerce, il faut compter au moins 5 années pour atteindre un certain rendement. Dans le cas de l’édifice PFM, rencontrer les frais à moyen terme serait déjà un bel objectif à atteindre. La Ville n’avait comme pas le choix de l’acquérir et avec ce qui se passe il y a lieu d’être optimiste

Francine Thibeault
Guest
Francine Thibeault

Il faut travailler ensemble avec respect et permettre de bonifier les projets des locataires tout en cherchant de nouveaux partenaire mais il faut créer une vie plus vivante au sein de ce lieu qui a eu un bel exemple de fraternité de la part des PFM. C’est ce que je souhaite profondement d’obtenir l’écoute et le soutien de nos propriétaires et on va aller plus loin ds ce projet.

Sylvie Tremblay
Guest
Sylvie Tremblay

Ça va me faire plaisir de devenir membre. J’y crois!