Kyle Croxall est le gagnant du Championnat du Red bull Ice Cross

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Kyle Croxall est le gagnant du Championnat du Red bull Ice Cross
Kyle Croxall (CAN), Marco Dallago (AUT) et John Fisher (CAN) sur le podium. (Photo : Sebastian Marko Red bull content pool)

Le Canadien Kyle Croxall est le gagnant de la première édition du championnat du Red bull Ice Cross dont la finale s’est déroulée le 22 février au Massif de Charlevoix.

L’autrichien Marco Dallago est arrivé en deuxième position, suivi du Canadien John Fisher.

« Il y a une différence entre une course propre et un jeu déloyal », a réagi Marco Dallago, vidé de son élan après la course. «J’ai eu un assez bon départ, j’ai essayé de rester derrière Kyle et dans la dernière portion j’ai réussi à le dépasser avant le dernier virage, mais il a attrapé mon chandail et m’a ramené. Je sais ce que j’ai ressenti et je sais que ce n’était clairement pas juste », a-t-il ajouté. Cela survient peu de temps après une course ATSX 1000 très tendue à Yokohama la semaine dernière, où Scott Croxall a été disqualifié en demi-finale après avoir poussé et déstabilisé Luca Dallago.

«Si vous voulez appeler cela une rivalité, faites-le. Je m’en fiche. Je me sentais bien sur cette piste, elle était très rapide, je savais que c’était contre moi en bas ici et je me suis trompé lors de la dernière course », a déclaré Kyle Croxall après la 11e victoire de sa carrière, la deuxième cette année après Mont- du-Lac (États-Unis).

 

Un total de 64 patineurs ont participé à la finale de la course ATSX 500. Ils ont pris le départ à quatre et ce sont les deux patineurs qui avaient obtenu les deux meilleurs temps qui passaient à l’étape suivante. Il y a eu un top 32, un top 16, un top 8 et enfin les quatre patineurs les plus rapides ont pris le dernier départ.

La Québécoise Maxie Plante (à droite) a terminé au second rang. Photo : Andreas Schaad Red bull content pool

Pour les femmes, l’Américaine Amanda Trunzo a remporté les honneurs. La Québécoise Maxie Plante a eu une bonne performance, ce qui lui permet d’atteindre le second rang. Elle avait gagné l’or la semaine dernière au Japon. L’Ontarienne Jacqueline Legere est arrivée en troisième place. Au départ, ce sont 16 patineuses qui étaient en lice pour la course.

Amanda Trunzo a sauté devant et n’a jamais regardé le trio de coureuses canadiennes en arrière d’elle. Maxie Plante n’a pas pu dépasser l’athlète américaine mais a réussi à devancer Legere qui a complété le podium. « Je n’ai pas eu un très bon départ, a déclaré Trunzo, mais je ne savais pas à quel point les autres étaient proches, alors j’ai essayé de garder mes lignes fermées et de maintenir ma vitesse. J’ai hâte de faire une pause, de remettre mon corps en un seul morceau, puis de continuer jusqu’à la fin de la saison ».

« Je ne m’attendais pas à ça : trois podiums en trois courses!, s’est exprimé Maxie Plante. J’ai tout donné et j’ai eu beaucoup de plaisir à courser devant mes amis et ma famille. Je me suis concentrée sur ma performance au lieu des autres autour de moi, et je crois que c’est la clé qui m’a permis de monter à nouveau sur le podium ».

L’organisation du Massif de Charlevoix se dit satisfaite de la course et de la participation de milliers de spectateurs. «Nous sommes très contents, Il y a du monde et la course s’est bien déroulée », a commenté André Roy, vice-président exécutif et directeur général de Groupe Le Massif.

Les athlètes ont aimé le parcours et le panorama offert par les paysages du Massif de Charlevoix. Le parcours était le plus rapide jusqu’à maintenant pour eux.

D’autres compétitions pourraient se dérouler au Massif de Charlevoix. Le directeur de la Fédération des Red bull Ice Cross, Christian Papillon, n’est pas en mesure de le confirmer pour le moment.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des