Exposition de Marie Montiel à la bibliothèque René-Richard:Dialogues d’hommes et de bêtes

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Exposition de Marie Montiel à la bibliothèque René-Richard:Dialogues d’hommes et de bêtes
Marie Montiel

Marie Montiel est une artiste figurative contemporaine dont le coup de pinceau rappelle celui des grands maîtres classiques. L’exposition qu’elle présente à la Bibliothèque René-Richard de Baie-Saint-Paul témoigne de cette maîtrise du geste et pose un regard sensible sur les ressemblances subtiles qui lient les humains et les animaux.

Originaire de France, mais domiciliée dans les Cantons de l’Est, Marie Montiel expose pour la première fois dans Charlevoix. Elle vit exclusivement de l’art depuis une vingtaine d’années et l’expostion Alter ego est le fruit de 3 ans de travail. On y  trouve un trentaine de diptyque où se côtoient divers personnages et leur « jumeau » animal.  « Ce qui est difficile, dans le portrait, est de rendre l’émotion. Je me suis beaucoup attardée à la physionomie, en jouant avec les portraits des alter ego animaux, mais plus j’avançais, plus je rentrais dans les émotions», explique Mme Montiel. Au final, l’exposition dégage une aura assez ludique qui plaira à des visiteurs de tous âges.

Outre les diptyques, l’artiste présente quelques tableaux uniques où la relation entre les animaux et les êtres humains est aussi centrale.

« J’ai une affection pour les animaux. Je vais aussi dans les zoos pour les photographier, je suis attentive à la faune sauvage autour de chez moi…  Je crois que nous sommes dans une période de réveil dans nos sociétés par rapport aux animaux.  Il y a les lois pour le bien-être et la protection des animaux. Ce sont des êtres vivants » dit-elle.

Elle s’est investie dans ce projet qu’elle a voulu sciemment très accessible. « Il y avait la question de rejoindre le plus de gens possible avec quelque chose qui est proche de nous, qui nous touche », dit Mme Montiel, invitant les Charlevoisiens à se présenter nombreux à la salle Pierre-Perrault de la Bibliothèque René-Richard d’ici le 23 février.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des