Internet haute vitesse : les projets seront choisis cet hiver

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Internet haute vitesse : les projets seront choisis cet hiver
Le conseil des maires de la MRC de Charlevoix a appuyé deux projets pour la couverture d'Internet haute vitesse. (Archives 28 novembre)

La députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré Émilie Foster confirme que son gouvernement sélectionnera les projets pour l’implantation du service complet d’internet haute vitesse cet hiver.

Les propositions des différentes MRC seront évaluées par le ministère de l’Économie et de l’Innovation via le programme Québec Haut débit pour les milieux ruraux. L’enveloppe totale de ce programme est fixée à 100 millions $.

À la MRC de Charlevoix, le conseil des maires a donné leur appui à deux projets, soit Déry Télécom et Vidéotron. Déry Télécom a présenté un projet de 4, 5 millions $ où elle utiliserait la fibre optique et le câble coaxial. Le projet de Vidéotron propose que de la fibre optique pour 7,5 millions $.

Du côté de la MRC Charlevoix-Est, trois projets ont attiré l’attention des maires et mairesses : Bell, Vidéotron et Accès. Bell et Vidéotron offre une couverture à fibre optique à 98% du territoire. Bell ajoute toutefois à son offre une tour cellulaire pour une zone non desservie entre Baie-Sainte-Catherine et Saint-Siméon. La firme Accès propose quant à elle une couverture à 100% du territoire, en plus d’une promesse de ristourne vers des organismes communautaires.

Les appels d’offres se sont terminés cet automne. Les choix de projets auraient dû se faire plus tôt, mais le délai supplémentaire s’explique en raison de l’élection fédérale d’octobre dernier.

C’est ce que précise la députée Émilie Foster en entretien. « Comme le programme s’arrime avec le gouvernement fédéral, les récentes élections ont retardé les procédures de sélection. Les choix de projets se feront cet hiver.  Les appels d’offres sont dans l’ensemble tous complétés. C’est l’élection fédérale qui a retardé les procédures. Comme le programme s’arrime avec le fédéral, on devait attendre que le gouvernement soit prêt à procéder », a-t-elle détaillé.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des