Vital Lévesque contre Sylvain Tremblay : on craint une «chicane personnelle»

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Vital Lévesque contre Sylvain Tremblay : on craint une «chicane personnelle»
Des échanges vifs ont eu lieu entre le citoyen Steeve Lizotte et M. Tremblay

Lors de la séance ordinaire du conseil municipal de Saint-Siméon du 2 décembre, un contribuable s’est dit inquiet que le conflit judiciaire entre Vital Lévesque et Sylvain Tremblay ne cache un « conflit personnel ».

Steeve Lizotte, résident de Saint-Siméon, a « peur que la communauté soit prise en otage » par des frais judiciaires engendrés par des « chicanes personnelles ».

Le maire, Sylvain Tremblay, assure que le dossier n’est plus dans la cour de la municipalité. « Les conseils judiciaires sont assurés par une facturation d’un contrat annuel, qui n’engendrera pas de frais supplémentaire. De plus, l’accès redonné sur le sentier 3, passant sur le terrain du citoyen Vital Lévesque, est une décision du gouvernement du Québec. Il doit donc s’adresser à lui en cas de recours », soutient l’élu.

Le maire Tremblay a levé le ton à quelques reprises lorsqu’il répondait à M. Lizotte, qui relatait avoir entendu des insultes personnelles à la radio FM Charlevoix, lors d’une entrevue diffusée le matin du 2 décembre.

M.Tremblay s’est empressé de justifier en quoi il a dû consulter ses procureurs aujourd’hui. « Quand on s’en prend à ma famille publiquement et qu’on les insulte, c’est inacceptable. Oui, j’ai dû consulter mes procureurs à ce sujet. Non, ce n’est pas mon procureur personnel, car on m’a attaqué dans le cadre de mes fonctions », a ajouté le maire.

Le contribuable a questionné pour quelles raisons la solution de Raynald Harvey, président du Club des Aventuriers, n’était pas « acceptable » pour le maire de Saint-Siméon. L’élu a réitéré que le détour de près de 50 km « fait mal aux commerçants de son village ».

L’importance qu’il apporte à Saint-Siméon comme escale incontournable pour les motoneigistes est indéniable. « Je veux que les gens soit capable de survivre l’hiver. Lorsque je vois l’épicerie et le dépanneur du village qui investissent dans leur entreprise, je vois une belle relance. Je travaille fort à ce que cela continue », a-t-il répondu à l’assemblée en conclusion de la période de questions.

Partager cet article

2
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
JoseeLangis gagné Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Langis gagné
Guest
Langis gagné

M.le maire vous faite bien de défendre notre communauté lâcher pas ça fait au-delà de 70 ans que ces chemins forestiers existent et ce n’est pas m.vital Lévesque qu’il les a faits. Ce sont des contrats de jopbeur que le ministère donnait et c’est pour ça que ces chemins existent encore moi-même je les ai défriché Quand j’ai acheté le lot 4 et 5 avec m.levesque ces chemins forestiers ce des droits acquis nul peut les enlever et quand m. Vital Lévesque dit qu’il a un beau chalet aux lac epiphane c’est moi qu’il la construit trois mois de mon… Read more »

Josee
Guest
Josee

Moi qui songanise avec leur problème mes ses pas nous les contribuable qui va payé les frais avocat pour des chicane personnel moi quand j’ai besoin d’un avocat ses moi qui le paye de ma poche et non l’es contribuable allord avant de dire quoi que ce soi va lire la séance du conseille il le dit très bien que ses nous qui allons payé