L’équipe de Caroline Desbiens presque complétée

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
L’équipe de Caroline Desbiens presque complétée
La nouvelle élue du Bloc québécois, Caroline Desbiens est officiellement entrée en poste comme députée de la circonscription de Beauport-Côte-de-Beaupré-Ile-d’Orléans-Charlevoix.

La nouvelle députée fédérale, Caroline Desbiens, a annoncé que son équipe était presque formée. Deux  nouveaux membres s’ajoutent et ils seront au service des citoyens dans ses deux bureaux de circonscription.

D’abord, elle « s’est assurée les services d’un bras droit d’expérience ». Sébastien Dufour sera directeur de ses deux bureaux de circonscription. Ce dernier cumule plus de 20 ans d’expérience politiques et parlementaires. Il agira à titre de conseiller politique et adjoint parlementaire.

Ensuite, Valérie Mercier, occupera le poste d’adjointe administrative et responsable de l’agenda et des communications au bureau de Sainte-Anne-de-Beaupré. Son expérience en milieu juridique a été notamment  prise en considération.

Jean-François Bienvenue devient pour sa part attaché de presse et attaché politique pour l’ensemble de la circonscription. Il cumule plusieurs années d’expérience comme attaché politique.

« Je suis extrêmement privilégiée de pouvoir compter sur des collaborateurs et collaboratrices d’une si grande qualité qui assureront à la population tout le professionnalisme et l’efficacité quelle est en droit de s’attendre », affirme la députée dans un communiqué.

L’embauche d’une quatrième personne est prévue en début d’année et sera annoncée ultérieurement.

La nouvelle députée occupera pour l’instant les bureaux déjà aménagés à Sainte-Anne-de-Beaupré et à La Malbaie afin « d’offrir rapidement les services à la population ».

Rappelons que Mme Desbiens s’est vu confier les dossiers Art et Culture dans le cabinet fantôme de son chef Yves-François Blanchet. « J’accueille ce mandat avec une grande satisfaction et j’ai très hâte de mettre à profit toute mon expertise au service de la population », de conclure Caroline Desbiens.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des