36 225$ pour préserver l’écosystème de Charlevoix

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
36 225$ pour préserver l’écosystème de Charlevoix
Photo : Saint-Joseph-de-la-Rive (Courtoisie)

Trois projets de protection des berges du Saint-Laurent dans Charlevoix se sont vus accorder une aide financière de la part du gouvernement du Québec.

L’aide financière, d’une hauteur de 36 225$, provient du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL), par le Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent. C’est le Comité ZIP (Zone d’Intervention Prioritaire) Saguenay Charlevoix qui a reçu le financement.

Le ZIP utilisera les fonds pour se concentrer à la protection de la Pointe-du-Bout-d’en-Bas de Isle-aux-Coudres, le marais de Saint-Joseph-de-la-Rive et à la Zone d’Importance pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) de Pointe-au-Pic, à la Malbaie.

Le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix est un organisme à but non lucratif qui appartient à un réseau de 12 entités qui couvrent les zones riveraines du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saguenay. Son territoire d’intervention inclut la région du Saguenay (fjord et rivière) et de Charlevoix (estuaire moyen du Saint-Laurent, rive nord).

L’organisme a pour mission de participer et de mettre en œuvre des projets qui font la promotion et sensibilisent aux enjeux environnementaux, à la protection et la restauration de l’intégrité écologique des milieux, à la recherche environnementale, et à la diffusion d’informations chez les différents acteurs rattachés de prêt ou de loin au fleuve Saint-Laurent.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des