De nouvelles expositions au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
De nouvelles expositions au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul
Voici une partie de l'exposition Observer, qui propose aussi une expérience multimédia. (Photo : Page Facebook du MACBSP)

Cinq nouvelles expositions seront à l’affiche au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (MACBSP) à compter du 23 novembre.

L’exposition Explorer l’abstrait se veut une rétrospective majeure de 50 années d’expérimentations formelles chez l’artiste Jean-Paul Jérôme. Elle se présente selon un parcours de type chronologique, de 1952 à 2003.

Sans limites de Patrick Pépin réunit pour sa part un corpus d’œuvres aux formats démesurés. Accumulant la matière dans un désordre maîtrisé, l’artiste crée des œuvres très chargées, dont la densité a de quoi surprendre les visiteurs.

De la matrice à l’épreuve, à la découverte de l’estampe dans la collection du MACBSP présente les œuvres de 14 artistes de renom afin de démystifier le vocabulaire complexe du monde de l’estampe. Des sculptures issues de la collection du Musée qui s’est enrichie ses dernières années de plusieurs œuvres d’Henry Saxe reconnu internationalement et récipiendaire du Prix Paul-Émile Borduas feront aussi l’objet d’une exposition.

Enfin, les visiteurs pourront revoir ou découvrir l’exposition permanente Observer. Elle permet de vivre une expérience immersive originale dans un dispositif multimédia unique mettant en lumière la riche collection d’œuvres du MACBSP. Un nouveau volet, Imaginer, présente des œuvres modernes et contemporaines aux mondes étonnants.

«Nous accueillerons avec plaisir nos invités, les médias et le public à notre vernissage (le 23 novembre à 14 h ) où nous dévoilerons nos nouvelles expositions », a soutenu Martin Ouellet, directeur général du MACBSP. Nous nous réjouissons de partager ces œuvres avec tous nos visiteurs d’ici et d’ailleurs ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des