Sylvie Boucher est très déçue

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Sylvie Boucher est très déçue
La déception était grande pour Sylvie Boucher. (Photo : Gilles Fiset)

Sylvie Boucher a accepté la défaite dans Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix. Elle a aussi confirmé que sa carrière politique était terminée.

« Il y a bien des facteurs qui ont pu jouer. En politique, tu as deux choix, soit tu gagnes soit tu perds dans la dignité, a commenté Sylvie Boucher, qui a versé quelques larmes lorsqu’elle a vu l’avance de Caroline Desbiens. Je suis un peu surprise de l’écart. J’ai travaillé très fort, mais la population en a décidé autrement. C’est ma cinquième campagne électorale oui je suis déçue, mais je n’ai pas un tatouage d’oiseau de feu pour rien. Je renais toujours de mes cendres. »

Une trentaine de personnes se sont rassemblés au restaurant Le Montagnais de Sainte-Anne-de-Beaupré. L’ambiance était plutôt calme tout au long de la soirée, mais on sentait la déception.

Sylvie Boucher est tout de même satisfaite de sa campagne électorale. Elle ne comprend pas pourquoi les électeurs ont choisi la bloquiste Caroline Desbiens. « Ce n’est pas une plus grande déception, mais je suis une fédéraliste, a soutenu Mme Boucher qui demeure sereine. Je ne peux pas comprendre encore en 2019 que le Bloc québécois soit porté comme cela. On n’avance pas ainsi. J’ai travaillé fort pour que ma région soit reconnue à Ottawa, mais la population en a décidé autrement. »

La candidate est aussi déçue de voir le Parti libéral du Canada gagner même s’il formera un gouvernement minoritaire. « Je ne peux pas comprendre que nous voulions vivre encore avec des déficits à ne plus finir. C’est quand même notre jeunesse qui paye pour cela, la population est en accord avec cela. Nous avons quand même plusieurs députés du Parti Conservateur qui ont été élus. Je trouve cela plate que le Québec ait perdu sa voix. »

Mme Boucher souhaite quitter dans la dignité. «Je vais transférer tous les dossiers à ma successeur, a-t-elle ajouté. Je vais lui laisser tous les dossiers qui sont en marche et nous en avons beaucoup surtout en immigration. Ce serait plate que la population paye parce que moi j’ai perdu. »

Bonne joueuse, Sylvie Boucher a d’ailleurs appelé Caroline Desbiens pour la féliciter.

Elle a confirmé que sa carrière politique était terminée. «Je suis rendue à 57 ans, je vais toujours m’impliquer de près ou de loin, mais je ne me représenterai pas. Je vais laisser la chance à la jeunesse. Mon premier plan est de me reposer, ensuite je mettrai mes idées une en arrière de l’autre. J’ai encore beaucoup de rêves à réaliser. »

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des