Caroline Desbiens du Bloc est élue dans Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix

Photo de Émélie Bernier
Par Émélie Bernier
Caroline Desbiens du Bloc est élue dans Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix
Les militants ont accueilli la nouvelle de la victoire de leur candidate avec des vivats.

Caroline Desbiens et ses militants ont accueilli dans un tonnerre d’applaudissements l’annonce du résultat de l’élection fédérale dans la circonscription de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix.

« Je vous jure qu’ils vont savoir que mon comté est le plus beau du pays! Je vais me battre pour les gens qui m’ont élue et pour les autres. Les gens vont savoir qui nous sommes, nous sommes le cœur du Québec et ça battra jusqu’à Ottawa», dit celle qui a mené la campagne qu’elle souhaitait.

La candidate bloquiste a ravi la circonscription des mains des Conservateurs qui y détenaient le pouvoir depuis les élections de 2015.

Rappelons que Mme Desbiens avait affronté Pierre Alain Hoh lors de l’investiture du Bloc dans la circonscription. Une vaste majorité de membres du Bloc l’avait choisie pour représenter la région.

Dès son adoubement, la candidate s’est attelé à visiter chaque parcelle de son vaste comté pour tenter de convaincre les électeurs de voter pour l’unique parti prônant la souveraineté du Québec, un enjeu dont on a cependant peu entendu parler durant la campagne.

« Nous avons mené une campagne de terrain. J’ai rencontré des gens, d’est en ouest, qui m’ont ouvert leur cœur, qui m’ont fait connaître leurs préoccupations, qui m’ont fait confiance. Je veux être digne de leur confiance », indique-t-elle.

Taxée en cours de campagne d’avoir tenu des propos islamophobes en 2016 sur Facebook, la candidate s’en était excusée. Hormis ce faux pas, sa campagne s’est déroulée sans anicroches.

Il s’agit d’une première expérience en politique pour Mme Desbiens. Militante souverainiste, la femme d’affaires et artiste Caroline Desbiens s’était lancée dans la course à l’investiture pour « passer de la parole aux actes ».

Elle avait alors confié que la venue d’Yves François Blanchet à la tête du parti avait été un élément déclencheur dans sa décision. Le chef est d’ailleurs Yves-François a d’ailleurs visité la circonscription trois fois afin de soutenir sa candidate. « Yves François Blanchet est un grand politicien, qui va marquer l’histoire du Québec, j’en suis certaine !»

Il est maintenant l’heure de passer à l’action pour la nouvelle élue dont la plateforme électorale fait une large place à l’environnement, à la culture, à la dignité des aînés et au dynamisme du développement régional.

« La campagne m’a servi à prendre le pouls de la région dans toute la complexité et la différence des besoins. Ce sera le moteur de mon travail à Ottawa», dit celle qui parcourra régulièrement la route entre son comté et la capitale fédérale dans les prochaines années.

 

Partager cet article

4
Laissez un commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
desormeauxthomastremblaySylvie BoudreaultSolange Guillot Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Solange Guillot
Guest
Solange Guillot

Bravo
Très contente !!

Sylvie Boudreault
Guest
Sylvie Boudreault

Félicitation Caroline très fière de toi, moi aussi j’ai pensé à mon père en votant pour toi et il et moi était bien décu du résultat en 80. Je te souhaite bonne chance dans cette grande aventure et l’avancement de notre grand Charlevoix . xx

thomastremblay
Guest
thomastremblay

felicitation caroline

desormeaux
Guest
desormeaux

Je suis français de France (Normandie) et je suis fier de vous !!!