Élections fédérales :priorité au développement régional selon le maire Jean Fortin

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Élections fédérales :priorité au développement régional selon le maire Jean Fortin
Le maire de Baie-Saint-Paul, Jean Fortin commente la campagne électorale fédérale.

Les dossiers régionaux ne sont pas suffisamment discutés durant la campagne électorale, selon le constat du maire de Baie-Saint-Paul, Jean Fortin.

«Par exemple le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul a la même subvention auprès de Patrimoine Canada depuis plusieurs années, rappelle M. Fortin, qui a vu plusieurs campagnes électorale durant ses six mandats à la mairie. Patrimoine Canada a un rôle à jouer sur certaines institutions muséales, pour des organisations et aussi pour des événements. »

Est-ce que ce serait possible de bonifier les programmes ?, se questionne le maire Jean Fortin. « En considérant que la culture est un soutien au développement, il pourrait y avoir d’autres programmes qui ressembleraient à celui de Capitale-culturelle dont nous avions participé en tant que ville.»

Même si les candidats font leur possible la campagne électorale est occultée par les chefs, c’est eux qui prennent beaucoup de place, constate M. Fortin. » « Les grands enjeux nationaux sont largement discutés, mais nous sommes touchés par ces enjeux en ce qui concerne les finances publiques et l’environnement. Dans le Charlevoix traditionnel, on ne se sent pas interpellés. Il faut essayer de voir comment le fédéral peut jouer un rôle dans notre développement. »

Les candidats n’ont pas non plus parlé de l’immigration qui peut aider les entreprises qui ont de la difficulté à trouver de la main-d’œuvre. « Nous le vivons aussi ici à la municipalité. La compétition est de plus en plus importante quant au secteur privé. Les employés ont le choix donc c’est plus difficile pour le recrutement. »

Le maire de Baie-Saint-Paul voudrait aussi connaître leur vision en tourisme. « Comment le gouvernement fédéral peut être un acteur dans ce secteur puisque cela fait partie de nos forces ? En développement économique, le fédéral pourrait aussi aider nos entreprises dont certaines sont rendues à un niveau presque international. »

Les télécommunications font aussi partie de l’enjeu du développement économique. « Pour Internet haute-vitesse, ce serait intéressant de voir comme on s’arrime avec le fédéral afin de de desservir nos clientèles. La question de la ruralité est aussi intéressante tout comme l’agriculture. Il y a aussi de nouveaux types d’agriculture et nous nous démarquons dans ce domaine », termine M. Fortin.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des