Le parachutage de Manon Fortin ne passe pas pour l’Association du Parti libéral

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Le parachutage de Manon Fortin ne passe pas pour l’Association du Parti libéral
Les élections fédérales se tiendront le 21 octobre.

L’association libérale de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix ne décolère pas contre le parachutage de la candidate Manon Fortin et le non-respect du Parti libéral du Canada envers ses membres.

Le Parti libéral a organisé une rencontre avec leur avocate pour répondre à la résolution adoptée, qui demandait de « nous consulter pour le choix de candidat dans notre circonscription et nous informer du feu rouge accordé à Raymond Bernier. Malheureusement, ils nous ont présenté leur choix de candidature et n’ont répondu à aucune question concernant le refus de M. Bernier », a raconté Jacques Lévesque de l’Association libérale de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix.

À la suite de cette rencontre, le Parti libéral téléphone les membres du conseil d’administration pour mettre de la pression concernant l’argent amassé. « Même un membre de l’équipe de la candidate a téléphoné notre institution bancaire. Parfois, certaines demandes semblent presque « illégales », poursuit M. Lévesque. On a travaillé fort comme association pour faire des collectes de fonds pour arriver au point que nous ne sommes même pas consultés. C’est frustrant, très démoralisant. Comme policier à la retraite, me faire dire que nous sommes en train de faire de la rétention de fonds et que je pourrais être poursuivi est inacceptable pour un parti envers ses militants ».

« Plusieurs de nos membres sont avec nous depuis plusieurs années, nous ne sommes pas des «pro-Bernier», nous voulions avoir le choix, avoir une convention. Ensuite, il y a le refus de M. Bernier, nous avons trouvé ça ordinaire que le parti fasse ça. Il était le seul, la seule personne qui avait le goût d’être candidat qui s’était comporté en gentleman, » se désole Jacques Lévesque.

L’association libérale a voté une résolution afin de financer la candidate libérale à la hauteur de sa valeur et de sa collaboration depuis la dernière année. Un montant qui ne dépassera pas 2 500$.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des