La Forge Riverin ne sera pas mise en vente

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
La Forge Riverin ne sera pas mise en vente
La Forge Riverin ne sera pas mise en vente.

La Société d’Histoire de Charlevoix (SHC) ne mettra pas en vente sa Forge Riverin.

La SHC paiera son dû de 2000$ à la municipalité. Cependant, le bâtiment doit être fermé au public plus tôt que prévu, terminant sa saison deux mois plus tôt.

Serge Gauthier, président de la SHC et maître d’œuvre de la reprise de la Forge Riverin, soutient qu’il désire conserver son bâtiment, exempté de taxes depuis janvier 2019.

« Ça nous a donné un bon coup. Nous avons dû couper un salaire, et fermer nos portes. Des gens nous appellent, mais que voulez-vous que l’on fasse ? on ne peut pas inventer l’argent. Pour l’instant, notre intention est de conserver le bâtiment et de le rouvrir en mai », explique le président.

Pour pallier à ce problème financier, des activités de financement pourraient voir le jour cet hiver. M. Gauthier souligne recevoir beaucoup d’appuis, sauf celui du maire de la municipalité, « qui pourrait régler ce problème ».

« Nous recevons beaucoup d’appuis, je pense que le maire Michel Couturier aurait honte de lire tous les messages d’appuis que nous recevons. Il pourrait utiliser son pouvoir discrétionnaire pour nous exempter de cette facture, mais il ne le fait pas. La culture n’est pas une priorité pour lui », estime le président.

« On refait les ponts que Monsieur Couturier a brisés par son manque d’intérêt et de culture » a lancé M. Gauthier à l’intention de l’élu, en guise de conclusion.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des