Truchon achète Grillade La Bohème

Par Karine Dufour-Cauchon 2:54 PM - 11 septembre 2019
Temps de lecture :

Comme toutes les adresses gourmandes de Charlevoix, le Restaurant Grillade La Bohème ne pourra pas accueillir de clients de sitôt.

Interpix (Jacquelin Bouchard), associé de Chez Truchon, achète le restaurant Grillade La Bohème. 

« C’est maintenant officiel. Grillade la Bohème est vendue. Même si des personnes mal intentionnées ont colporté pleins de versions de l’affaire, nous désirons garder les raisons de la vente dans notre jardin secret », affirmaient les propriétaires Raymond et Patricia Bouchard sur leur page Facebook.

Les propriétaires sortants du restaurant de La Malbaie assurent que la Bohème gardera sa signature bien connue. « L’important c’est que la Bohème reste comme elle est. Prenez note que nous sommes encore avec vous jusqu’au 31 octobre. Nous passerons alors le flambeau à notre voisin Truchon qui sauront garder, j’en suis sûr, l’esprit de la Bohème, avec le même plaisir avec lequel nous vous avons accueilli jour après jour », commentent-ils ensuite.

« Dominique et Annie sont, tout comme nous, des Charlevoisiens qui ont à cœur leur région et le développement de celle-ci. C’est pourquoi ils se lancent dans l’exploitation d’un commerce qui fait la fierté du coin. Prenez note que le restaurant sera fermé tout le mois de novembre pour leur permettre de prendre un moment pour eux et faire quelques travaux ou changement à leur guise ils seront donc prêts pour le 1er  décembre à vous faire découvrir La Bohème 2.0 », concluent le couple.

Patricia et Raymond désirent finalement remercier tous leurs visiteurs et leurs employés pour leur dévotion depuis l’ouverture du restaurant en décembre 2007.

Les propriétaires de Chez Truchon, Annie Dufour et Dominique Truchon, ont décidé de se joindre Interprix dans ce projet, et assurera donc la gestion de La Bohème avec lui. « Il est très important de souligner que La Bohème et Chez Truchon demeurent deux restaurants distincts. L’esprit de La Bohème demeure le même, et il n’y aura pas de transformations majeures en novembre », a souligné Annie Dufour.

Partager cet article