Les maires de Charlevoix-Est exigent une entente à Saint-Aimé-des-Lacs

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Les maires de Charlevoix-Est exigent une entente à Saint-Aimé-des-Lacs
Des maires de Charlevoix-Est ont pris la parole pour "mettre de la pression" sur Mme Gagnon afin qu'elle règle le problème.

Pour une deuxième fois, le conseil des maires de la MRC de Charlevoix-Est demande une solution au litige entre la municipalité de Saint-Aimé-des-Lacs et l’Hippodrome de la Vallée. Sylvain Tremblay, préfet, exige une solution puisque « c’est la réputation de tout Charlevoix-Est qui est en jeu ».

Ulric Harvey.

Ulric Harvey, président de l’Association de camping et de caravaning du Québec est venu présenter le projet de son rassemblement de près de 400 motorisés auprès du conseil des maires puisque « rien n’a avancé » depuis sa demande auprès du conseil municipal de Saint-Aimé-des-Lacs.

Ce dernier doit obtenir une réponse pour la tenue de son rassemblement d’ici vendredi le 28 juin. L’événement prévu pour 2020, dont les retombées économiques sont évaluées à plus d’un million $, pourrait revenir à tous les trois ou quatre ans.

« On ne peut pas se passer d’un tel événement. Sans parler des retombées économiques considérables, ce sont des opportunités d’affaires et de développement que nous manquerons », soutient le préfet.

« Leurs affaires commencent à déteindre sur nos affaires au niveau régional. Vous êtes en train de laisser une image complètement désespérante de la région alors que nous tentons de défaire cette image-là et d’y donner du positif. Ça ne se fera pas sur le dos des citoyens de la MRC. Il y a trop d’enjeux économiques pour qu’une chicane gâche tout cela. Il faut voir les intérêts supérieurs de la région. C’est ce que voulait dire le message du conseil des maires », continue-t-il.

« Je ne veux pas m’ingérer dans la « poutine administrative » de cette chicane de l’eau, mais je ne comprends pas les objectifs derrière le conseil de Saint-Aimé-des-Lacs. J’en suis tanné », précise-t-il dans son appel à l’action.

Le maire de La Malbaie Michel Couturier a à son tour demandé fermement que le conseil de Saint-Aimé-des-Lacs agisse en faveur de l’événement et appel à la prudence. « Soyez très prudents, soyez ouverts et allez de l’avant. On ne peut pas jouer avec notre image de Charlevoix Est », a-t-il affirmé lors de la séance.

Jean-Pierre Gagnon, maire de Clermont, souhaite également que « ce message négatif de Charlevoix-Est cesse de se promener partout dans la province ».

La séance de la dernière chance

Une séance de travail est prévue demain, le 26 juin. Claire Gagnon, mairesse de Saint-Aimé-des-Lacs, dit prévoir faire entendre raison à ses conseillers demain et leur passer le message des élus de la MRC.

« Ça me donne un poids supplémentaire de savoir que les autres maires sont avec moi. Nous allons faire tout ce qui est dans notre possible pour arriver à une décision demain, lors de notre séance de travail », explique la mairesse. Bien qu’il soit inhabituel de procéder à des décisions en séance de travail, elle « demandera une mesure spéciale » afin de débloquer la situation.

 

 

Partager cet article

3
Laissez un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Savard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Savard
Guest
Savard

Cessez donc de dire et de faire de la région de Charlevoix une région de tourisme! Il y a bien autres choses à développer ! Il faut tout payer plus cher qu’à Québec soit disant que c’est à cause du tourisme! Que ce soit l’essence,l’épicerie,la quincaillerie , on se fait arnaquer et qui paie en bout d’en ligne ? Une petite population de plus ou moins 20 mille habitants. Et que dire de ces touristes qui te crient haut et fort qu’ils te font vivre! Et qu’ils nous font grâces de venir dans notre région ! Et bien j’en ai… Read more »

trackback

[…] Actualités […]

trackback

[…] sa part, la mairesse Claire Gagnon croit que le soutien de l’unanimité des maires de Charlevoix-Est à la dernière réunion de la MRC a aidé sa […]