Drame à Tadoussac : pas d’ouverture imminente prévue de la route 138

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Drame à Tadoussac : pas d’ouverture imminente prévue de la route 138
Des images de la collision circulent sur les réseaux sociaux. (Photo : Page Facebook Spotted STQ)

L’accident impliquant un véhicule récréatif et le traversier Joe Deshesnes II à la traverse de Baie-Sainte-Catherine/Tadoussac retardera encore des heures la réouverture de la route 138.

« Le service ne reprendra pas avant quelques heures» affirmait Julie Drolet, porte-parole de la Société des traversiers du Québec (STQ) vers 16h30.

« Nous ne pourrons pas reprendre le service de traverse avant quelques heures, puisque nous devons retirer le véhicule accidenté du bateau. Ensuite, nous devons évaluer les dommages causés sur le navire et le débarcadère », explique la porte-parole.

« Dès que nous serons en mesure de l’avoir bougé, nous pourrons alors reprendre le service, mais seulement avec un navire et uniquement une rampe d’embarquement à Tadoussac. Le service sera donc ralenti comparativement à d’habitude. Tous les clients ont pu quitter le navire, le Joe Deschenes II. Ils garderont leur priorité d’accès s’ils veulent reprendre le service », précise-t-elle.

Émilie Lord, porte-parole au ministère des Transports, affirme qu « il faut faire le grand détour par la route 172 ».

Propulsion violente

« Vers 12h43, un véhicule récréatif n’a pas été capable de s’arrêter dans la côte menant au quai d’embarquement à Tadoussac. Bien que la cause ne soit pas encore confirmée, on soupçonne un bris mécanique.  En se propulsant avec la rampe d’embarquement, le véhicule a atterri au 2/3 sur le traversier qui avait déjà décollé pour aller vers Baie-Sainte-Catherine. Le tiers restant s’est plié en deux et s’est retrouvé à l’eau », raconte Hugues Beaulieu, porte-parole de la SQ.

L’agent Beaulieu rapporte également que « les deux personnes à bord, un homme et une femme de 40 ans sont blessés grièvement, on craint pour leur vie »

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des