Radiologie : statu quo jusqu’en septembre, après… il y a de l’espoir

Par Gilles Fiset 5:17 PM - 07 juin 2019
Temps de lecture :

Michel Delamarre en conférence de presse.

D’ici le mois de septembre, la région continuera de bénéficier des services d’un radiologiste sur place trois jours par semaine. Le reste du temps, grâce à des ententes avec le CHU de Québec et l’UCPQ, les médecins de la région devront se contenter d’évaluations à distance.

Michel Delamarre, président directeur général du CIUSSS de la Capitale-Nationale, a assuré que son équipe était à pied d’œuvre pour combler les deux semaines vacantes sans radiologiste sur place, soit celles de la fin de juillet et de la fin aout. « Ça va nous laisser le temps d’organiser notre service de radiologie »cet après-midi à l’Hôpital de La Malbaie, affirmait-il en conférence de presse à Hôpital de La Malbaie.

En effet, pour septembre, les services de radiologie du CIUSSS seront renforcés d’au moins un nouveau médecin supplémentaire. Ainsi, rien n’est écarté pour septembre en ce qui concerne la présence d’un radiologiste sur place cinq jours pas semaine, tel que demandé par le Dr Pierre Carrier. « On va rencontrer les médecins avec la radiologiste qui va arriver en place et on va discuter de la pertinence d’assurer un plus grand soutien sur place, mais ça reste à discuter », a glissé M. Delamarre.

Partager cet article