École alternative : une cinquantaine de futurs élèves potentiels

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
École alternative : une cinquantaine de futurs élèves potentiels
Pierre Larouche et Charlotte Pozzi.

Le 29 mai se tenait une séance d’informations sur le projet d’école alternative de Charlevoix, à Baie-Saint-Paul. En entretien avec le Charlevoisien, Charlotte Pozzi, co-initiatrice du projet, se réjouit de la cinquantaine de lettres d’intentions reçues de parents s’étant manifestés lors de cette assemblée.

«Si on se fie aux lettres d’intentions, il y aurait une cinquantaine d’enfants potentiellement inscrits dans la future école alternative. De plus, on a tellement de gens qui nous écrivent pour nous dire qu’ils ne pouvaient pas être présents lors de la séance et qui auraient voulu remplir des lettres d’intentions. Nous sommes en train de développer un moyen de remplir la demande d’une lettre d’intentions par Internet, tellement il y a de la demande », explique Mme Pozzi,

Elle ajoute que le projet semble avoir atteint une popularité satisfaisante au sein de la population et les institutions scolaires.

«Je crois que nous avons dépassé le stade de « on doit convaincre la population et le poids du nombre » pour être écouté. La commission scolaire nous écoute, est convaincue aussi, et elle travaille sur le projet. On est rendu à savoir, si nous ouvrons en 2020, concrètement combien d’enfants seraient inscrits ? », se questionne Charlotte Pozzi, visiblement heureuse de l’engouement des parents.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des