Une expérience immersive à 125 000 $ au Musée maritime

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Une expérience immersive à 125 000 $ au Musée maritime
La conservatrice consultante du Musée maritime de Charlevoix, Catherine Melançon, dans l’ancien phare d’enlignement

Le Musée maritime de Charlevoix a choisi d’être audacieux et de proposer une toute nouvelle expérience multimédia que les visiteurs pourront vivre dès le 2 août.

« C’est une expérience multimédia en 3D, qui donne l’impression d’être dans ce qui est montré, a soutenu la directrice générale Marie Anne Rainville lors de l’ouverture de sa 38e saison. Des environnements visuels et sonores seront installés et créeront l’immersion. Plus de la moitié de la somme de 125 000 $ sera investie dans l’achat de matériel. L’apport du Musée représente plus de 37 % du projet. Nous nous occuperons de la recherche historique et du contenu de l’interprétation. Nous aurons des amis bénévoles qui nous aideront ».

L’an dernier, un bris majeur du système d’éclairage a empêché l’organisation de poursuivre son expérience de son et de lumières. C’était important pour l’organisation de pallier à ce problème et conserver l’interprétation sur la goélette Saint-André. Ce nouvel attrait permettra de raconter l’histoire maritime de la région, des goélettes et du cabotage sur le fleuve Saint-Laurent en une dizaine de minutes. La MRC de Charlevoix a octroyé une somme de 30 000 $ au Musée maritime pour ce projet via son Fonds de la Capitale-Nationale « Nous avons dû y réfléchir puisque nous n’avons pas reçu le montant que nous espérions du Fonds de la Capitale-Nationale, a noté Mme Rainville. Nous nous sommes donné un temps de réflexion. Finalement, nous avons décidé d’aller de l’avant puisque nous croyons en ce projet. Nous pourrons rentabiliser notre investissement grâce à un achalandage accru, ce qui est notre plus grand souhait. L’expérience sera offerte dès le 2 août. Les mois d’août et septembre sont nos mois les plus achalandés donc nous pourrons déjà constater l’impact cette année. »

Le Musée maritime souhaite accueillir 12 500 à 13 000 visiteurs cette année alors que l’an dernier il avait atteint un achalandage de 10 000 visiteurs.

Rappelons que deux expositions sont en cours pour la saison estivale. « Des voiles et des pinceaux » met à l’honneur J.A.Z. Desgagnés, capitaine et membre fondateur des Chantiers maritimes de Charlevoix. Les visiteurs pourront visiter cette exposition dans le nouvel espace boutique du Musée. Ensuite, l’ancien phare d’enlignement jadis en opération sur L’Isle-aux-Coudres habitera désormais une exposition sur les voiles et les cordages dans « Épisser à tout vent ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des